Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une tournée au Japon riche à plus d'un titre pour le PSG


Libé
Mardi 26 Juillet 2022

Une tournée au Japon riche à plus d'un titre pour le PSG
La tournée de pré-saison du PSG au Japon a permis à son nouvel entraîneur Christophe Galtier de poser des jalons, malgré un gros chantier défensif et un recrutement incomplet, et à la multinationale parisienne de mesurer la popularité de sa marque auprès des fans nippons. Avec trois victoires en trois rencontres, le PSG a fait le métier au Japon même si le niveau de l'adversité n'avait rien à voir avec ce qu'il risque de croiser en Ligue 1 et de surcroît en Ligue de champions. L'essentiel pour Christophe Galtier était de mettre en pratique ses options tactiques et son animation. Celles-ci s'articulent sans surprise autour d'une défense à trois, encore très perfectible, surtout avec l'incertitude liée au mercato, entourant l'identité des trois arrières appelés à être titulaires cette saison. Soucieux de l'équilibre de sa formation, le technicien a ainsi, à l'heure du bilan, déploré les trop nombreuses occasions et les trois buts concédés, faisant de la défense son "plus gros axe de travail". "On doit être plus structuré et moins désordonné et montrer un visage beaucoup plus dur sur les prochains matches", a-t-il expliqué lundi. Malgré les risques, il est toutefois bien décidé à débuter l'exercice 2022-2023 avec le trio Mbappé-Neymar-Messi devant, même si l'attaquant français sera suspendu pour le Trophée des champions, dimanche contre Nantes. "L'ADN de mes joueurs c'est de jouer, d'attaquer et de marquer le plus de buts possible et il ne faut surtout pas chercher à changer cela", a-t-il déclaré. Le mercato parisien est loin d'être terminé et le club est plutôt en retard dans ses prévisions. Le nouveau directeur du football, Luis Campos, qui compte s'appuyer sur un groupe resserré, avait au départ souhaité avancer plus rapidement dans ses dossiers pour emmener au Japon un effectif ressemblant peu ou prou à celui censé commencer la saison. Mais ceux-ci ont du mal à se décanter et le PSG a finalement fait le voyage avec 25 joueurs, dont quatre "indésirables" (Icardi, Diallo, Gueye et Kehrer). Durant son séjour, Paris a tout de même définitivement enrôlé le jeune attaquant (20 ans) de Reims, Hugo Ekitike, et est en passe de finaliser l'arrivée du défenseur international français Nordi Mukiele en provenance de Leipzig, avec qui un accord a été trouvé. Ces deux éléments sont venus s'ajouter au milieu portugais Vitinha (ex-Porto). Mais Campos a encore beaucoup de travail d'ici la clôture du marché le 1er septembre à 23h. Paris aimerait dans l'idéal voir débarquer un autre milieu, un attaquant athlétique capable d'évoluer en soutien de Mbappé et un défenseur supplémentaire. Mais il doit aussi vendre pour alléger l'effectif et sa masse salariale, une tâche très ardue dévolue à son ancien directeur sportif Antero Henrique. Et pour l'instant, les candidats au départ ne se bousculent pas en dépit d'une liste large de joueurs à céder (Wijnaldum, Draxler, Herrera, Rafinha, Kurzawa, Icardi, Diallo, Gueye, Kehrer). Paris ne s'est pour le moment séparé que des gardiens Alphonse Areola (West Ham) et Marcin Bulka (Nice) et du défenseur Colin Dagba, prêté à Strasbourg, alors qu'Angel Di Maria (Juventus) et Xavi Simons (PSV Eindhoven), tous deux en fin de contrat, n'ont pas été gardés. Des matches à guichets complets, des entraînements devant plusieurs milliers de spectateurs enthousiastes, la queue devant les magasins du club: le PSG a pu évaluer son incroyable notoriété au Japon et l'engouement suscité par son effectif de stars. Même si la tournée a dû être écourtée de deux jours pour cause de fortes chaleurs, peu propices à une préparation optimale, la tournée de l'équipe a été un immense succès d'un point de vue marketing. Obligé de se déporter vers le Japon avec la fermeture des frontières de la Chine où il avait l'habitude de se rendre avant la pandémie de Covid-19, Paris s'est offert une virée très lucrative avec un beau chèque de 10 millions d'euros à la clé, l'occasion de renforcer encore un peu plus ses liens avec un pays où il revendique 6 millions de suiveurs.


Lu 1116 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS