Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tourisme : une montée en puissance qui se confirme

Les arrivées touristiques ont avoisiné 1,9 million de touristes durant les deux premiers mois de cette année

Dimanche 16 Avril 2023

Le tourisme marocain, fort de ses atouts et potentialités, continue de confirmer sa montée en puissance durant les premiers mois de 2023 à la faveur des efforts consentis par l'exécutif et les professionnels qui cherchent à mettre en oubli les pertes liées à la crise du Covid-19 pour se projeter dans un avenir prometteur.

Consistant en une série de mesures dont les campagnes de promotion de la destination "Maroc" lancées par l'Office national marocain du tourisme (ONMT) et l'adoption par le gouvernement d'un plan d'urgence de 2 milliards de dirhams (MMDH), ces efforts, auxquels s'ajoutent la forte reprise de la demande, ont permis au secteur de signer de meilleures performances pour dépasser même les réalisations de 2019, l'année d'avant-crise.

A en croire les récents chiffres de l'Observatoire du tourisme, les arrivées touristiques ont avoisiné 1,9 million de touristes durant les deux premiers mois de cette année, marquant une hausse spectaculaire de 464% par rapport à la même période en 2022. Au détail, les touristes étrangers (TES) ont augmenté de 703% et les Marocains résidant à l'étranger (MRE) de 324%.
Ces arrivées ont permis de réaliser un taux de récupération par rapport à fin février 2019 de 117% (99% pour les TES et 149% pour les MRE).
 
Les nuitées dans les EHTC suivent le rythme
 
Parallèlement à cette envolée des arrivées touristiques, l'activité hôtelière est passée à la vitesse supérieure, les nuitées réalisées dans les établissements d'hébergement touristique classés (EHTC) ayant grimpé, en glissement annuel, de 245% à fin février 2023.

A l'origine de cette performance, figurent les touristes non-résidents avec +756% et les résidents avec +50%, d'après toujours l'Observatoire du tourisme qui affirme aussi que le taux de récupération comparativement à la même période de 2019 a atteint 104% en termes des nuitées EHTC.

De quoi rassasier les professionnels de ce secteur qui n'ont ménagé aucun effort pour accueillir leur clientèle dans les meilleures conditions et ce, en investissant dans des programmes de rénovation et de mise à niveau visant à améliorer la qualité de l'offre et des services offerts.

D'ailleurs et comme mentionné sur le site du ministère du Tourisme, de l'Artisanat et de l'Economie sociale et solidaire, le cinquième axe d'intervention du Plan d'urgence, qui porte sur le soutien de l'Etat aux établissements d'hébergement touristique, prévoit un appui financier de la part du gouvernement en faveur de ces unités en finançant, partiellement et sous forme de subventions, ces programmes de rénovation et de mise à niveau.

L'enveloppe globale de ce mécanisme d'appui de l'Etat, rappelons-le, est de 1 MMDH, dont 80% consacrés à l'amélioration de la qualité de l'offre et 20% à l'amélioration de la qualité des services. La quotité de subvention a été fixée à 10% du chiffre d'affaires réalisé par l'établissement concerné au titre de l'année 2019, plafonnée à 10 millions de dirhams, précise le ministère.
 
Tourisme 2023-2026 : une nouvelle feuille de route pour tracer la voie d'un secteur plus durable et inclusif
Après le redémarrage post-Covid réussi du tourisme marocain, il était temps de capitaliser sur cette relance pour garantir un développement durable et inclusif du secteur à même de le repositionner en tant que secteur clé de l'économie nationale.
C'est dans cette perspective qu'une nouvelle feuille de route stratégique 2023-2026 a été déployée pour une enveloppe budgétaire de 6,1 MMDH.

Les objectifs de cette feuille de route, loin d'être de simples chiffres, reflètent le véritable potentiel dont regorge le secteur touristique marocain. Il s'agit, entre autres, d'attirer 17,5 millions de touristes, d'atteindre 120 milliards de recettes en devises, de créer 80.000 emplois directs et 120.000 indirects.

Aussi, le déploiement des chantiers de ladite feuille de route fera de 2023 une année de rupture à même de permettre de générer des recettes touristiques de plus de 100 MMDH, comme l'avait souligné la ministre du Tourisme, de l'Artisanat et de l'Économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, dans une interview accordée à la MAP.

Avec l'ensemble de ces évolutions, tous les ingrédients sont réunis pour permettre aux différents écosystèmes du secteur touristique marocain de poursuivre sur cette lancée durant les années à venir et signer de nouveaux records. Un optimisme et une euphorie sur lesquels les professionnels sont amenés à capitaliser pour renforcer davantage leur résilience face à tout éventuel choc.

Par Yassine Ahizoune (MAP)

Libé

Lu 484 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe






Inscription à la newsletter

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30