LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Toni Kroos raccrochera les crampons après l'Euro-2024

Jeudi 23 Mai 2024

Toni Kroos raccrochera les crampons après l'Euro-2024
En fin de contrat avec le Real Madrid, l'emblématique milieu de terrain allemand Toni Kroos a annoncé mardi qu'il mettrait fin à l'une des plus grandes carrières de l'histoire du football cet été après l'Euro-2024, à 34 ans.

"Ma carrière de footballeur s'achèvera cet été, après l'Euro. Comme je l'ai toujours dit, le Real Madrid est et sera mon dernier club", a écrit l'international allemand sur Instagram, assurant que son ambition avait toujours été de "terminer à (son) meilleur niveau".

Même paire de crampons blanche, cheveux brossés sur le côté, l'indispensable maître à jouer du géant espagnol semblait repousser jusqu'ici la fin inexorable de cette carrière de tous les superlatifs, au cours de laquelle il a remporté 33 titres, 10 avec le Bayern Munich, 22 avec le Real Madrid et la Coupe du monde 2014 avec l'Allemagne.

"17 juillet 2014, le jour de ma présentation au Real Madrid, le jour qui a changé ma vie. (...) C'était le début d'une nouvelle vie au sein du plus grand club du monde. Aujourd'hui, après 10 ans, à la fin de la saison, cette vie va se terminer", a fini par annoncer le milieu madrilène, dont le contrat s'achève en juin.

Toni Kroos a assuré n'avoir désormais "plus qu'une seule idée en tête" : rapporter au Real sa quinzième Ligue des champions, qui serait aussi sa sixième (cinq avec le Real Madrid, une avec le Bayern), pour finir au firmament à Wembley, théâtre de la finale face à Dortmund le 1er juin.

Le métronome allemand, pilier des succès récents du géant espagnol, sacré champion de Liga pour la 36e fois, est selon le Real Madrid "l'une des grandes légendes de notre club et du football mondial", avec 22 titres dont 4 Liga et 4 Ligues des champions, et 463 matchs disputés sous le maillot merengue.

"Toni Kroos restera à jamais dans le coeur de tous les fans du Real Madrid pour l'excellence de son football et pour être un joueur qui a tout donné pour ce maillot" estime le club madrilène.
Le N.8 merengue a reçu une vague d'hommages sur les réseaux sociaux de la part de ses coéquipiers et ex-coéquipiers, dont Cristiano Ronaldo:

"Quel honneur d'avoir évolué sur le terrain à tes côtés. Je te souhaite le meilleur pour le futur" a écrit la star portugaise, tandis qu'Aurélien Tchouaméni remercie un "maestro", "l'un des meilleurs de tous les temps".

Milieu de terrain d'une finesse technique hors du commun, le natif de Greifswald, dans le Nord de l'Allemagne, ne cessait d'étirer le temps et réalisait jusqu'ici l'une des meilleures saisons de sa carrière, sans vouloir se prononcer sur son avenir.

Toujours performant au plus haut niveau, Kroos avait accepté en mars dernier de sortir de sa retraite internationale pour venir au secours d'une Mannschaft en difficulté avant l'Euro-2024 à domicile, mettant tout le monde d'accord dès son premier ballon contre la France, transformé en passe décisive par Florian Wirtz.

Il fait partie du groupe de 27 joueurs sélectionnés par Julian Nagelsmann, comme dernier représentant de la génération 2014 aux côtés de Thomas Müller 34 ans également, et Manuel Neuer, 38 ans.

Ce retour, couplé à de meilleures performances collectives, fait de l'Allemagne, qui accueillera la compétition du 14 juin au 14 juillet, un sérieux prétendant au titre, derrière la France et l'Angleterre, les deux favoris.

"J'espère qu'il arrêtera sa carrière seulement à la mi-juillet, et que l'on va pouvoir connaître avec lui de nombreux matches de l'Euro avec du succès. Toni Kroos est un immense joueur", a estimé Rudi Völler, directeur sportif de la sélection allemande, à l'agence de presse sportive allemande SID, filiale de l'AFP.

Pour Kroos, héros du sacre de Rio devenu une légende hors de ses frontières, ce tournoi ressemblera à une tournée d'adieux, alors que l'Espagne pleure déjà la retraite d'un joueur respecté de tous et salué pour son pied droit magique et son élégance rare.
 

Libé

Lu 351 fois

International











Inscription à la newsletter