LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Togo, Gabon et Burkina, qui créera la surprise ?

Samedi 9 Janvier 2010

Trois équipes se présentent à la Coupe d'Afrique des nations (10-31 janvier en Angola) avec l'objectif de bousculer la hiérarchie: le Togo d'Adebayor, le Gabon entraîné par Alain Giresse et le Burkina Faso emmené par Dagano, meilleur buteur des qualifications (12 buts).
Ce sera particulièrement compliqué pour le Togo et le Burkina, qui se trouvent dans le groupe B avec deux mondialistes: le Ghana et la Côte d'Ivoire.
Togo : "Je sais que nous sommes logés dans un groupe très relevé, a reconnu le sélectionneur Hubert Velud. Mais les joueurs ont très envie, le capitaine en tête, de faire une grande CAN".
Ce n'est pas par hasard que le technicien français cite le capitaine: Adebayor est la gloire nationale et reste adulé malgré l'affaire des primes du Mondial-2006, pour laquelle il avait été écarté quelques mois de la sélection.
"Il faut absolument que notre participation soit éloquente, que nous épargnions l'équipe d'organisation et nos joueurs de petites tracasseries que nous avions connues", a d'ailleurs précisé le Premier ministre togolais, Gilbert Fossoun Houngbo. Dans sa mission de qualifier pour la première fois les Togolais en quarts de finale, Adebayor sera épaulé par l'expérimenté Salifou au milieu et les jeunes prometteurs Gakpe et Boukari devant. La seule surprise concerne l'absence de Daré, défenseur central pourtant très régulier en sélection. "J'ai fait mon choix en mon âme et conscience de ne pas prendre Daré", a simplement indiqué Velud.
Gabon : "L'objectif c'est de sortir du groupe, résume Giresse. Si on fait ça, bravo, vu qu'on n'a pas un groupe facile. Nous sommes un Petit Poucet et tant qu'on n'a pas fait quelque chose, on aura des groupes difficiles. Si on sort du groupe, on aura fait ce qu'on a à faire. Bien sûr, on aura aussi en point de mire la CAN-2012 (organisée par le Gabon)". Les Gabonais viennent de loin: leur dernière participation à une CAN datait de 2000, et ce n'était que leur troisième. Elles ont raté le virage pour le Mondial en s'inclinant deux fois contre le Cameroun, qu'elles retrouvent dans le groupe D, mais peuvent prétendre à jouer les trouble-fête.
L'ossature gabonaise comporte Ovono dans les cages, plus brillant en sélection qu'avec son club du Mans, Brou Apanga en défense centrale (grand gabarit excellent de la tête) et Cousin en attaque, où son expérience est utile en dépit du déclin de sa carrière. Le jeune P.-E. Aubameyang a aussi une carte à jouer. Le championnat national de ce petit pays (1,5 million d'habitants) est anarchique, comme en témoigne le titre de la saison dernière toujours contesté. Résultat: peu de joueurs de qualité ont émergé des structures locales, et les vedettes ont souvent boudé la sélection, lassées des problèmes d'organisation.
Burkina Faso : "L'objectif donné à l'entraîneur et à la sélection est de passer au moins le premier tour en Angola", a indiqué le président de la Fédération burkinabè, Théodore Zambédé Sawadogo. Douze ans après leur euphorique CAN à domicile où ils ont obtenu une 4e place historique, ce serait la deuxième fois seulement que les Burkinabés franchissent le cap du premier tour.
Ils s'appuieront sur leur attaquant Dagano, meilleur buteur des éliminatoires combinés CAN-Mondial 2010 avec 12 réalisations, mais seront privés de deux cadres, le milieu Alain Traoré et l'attaquant Zoundi, blessés. Mais la gestion du sélectionneur Paulo Duarte est critiquée par certains joueurs, comme l'attaquant Bancé, qui a renoncé au tournoi. "Un joueur qui est régulièrement titulaire dans son club et vient cirer son short sur le banc en équipe nationale, moralement ça le casse, a pointé l'attaquant de Mayence. Il y a un problème au sein des Etalons qu'il va falloir régler au plus vite".

L

Lu 584 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter