Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tasbiq Addaman Al Ijtimaii participera à la généralisation de la couverture sociale auprès de la population agricole

Tariq Sijilmassi, le président du Directoire du Groupe Crédit Agricole du Maroc


Alain Bouithy
Lundi 13 Juin 2022

Tasbiq Addaman Al Ijtimaii participera à la généralisation de la couverture sociale auprès de la population agricole

Le Crédit Agricole du Maroc (GCAM) met en œuvre tous les moyens et ressources nécessaires à la réussite de la généralisation de l’AMO (assurance maladie obligatoire) aux agriculteurs, a affirmé le président du Directoire du Groupe, Tariq Sijilmassi.

«Nous sommes pleinement inscrits dans ce chantier pour lequel Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné une importance capitale et qui a été érigé au rang des priorités nationales », a-t-il déclaré dans un entretien accordé à la MAP.

«Pour cela, nous déployons une offre unique et innovante qui répond parfaitement aux attentes et contraintes des agriculteurs et facilite leur inscription à l’assurance maladie obligatoire », a fait savoir Tariq Sijilmassi.

Le président du Directoire du Groupe fait allusion au nouveau produit  bancaire dénommé « Tasbiq Addaman Al Ijtimaii », une avance que le Groupe octroie à l’agriculteur pour le paiement de la cotisation CNSS.

Grâce à ce produit, octroyé aux clients du Crédit Agricole du Maroc après acceptation du dossier par les instances compétentes du Groupe, « la banque garantit les prélèvements mensuels de la CNSS sur le compte professionnel de l’agriculteur pour une durée de trois ans, même en cas d’absence ou d’insuffisance de provisions», a expliqué Tariq Sijilmassi.

Pour lui, il ne fait aucun doute que «Tasbiq Addaman Al Ijtimaii est un excellent moyen d’encourager l’agriculteur, qui serait dans l’incapacité de payer les cotisations mensuelles requises ou qui appréhende de le faire ou encore qui y voit un frein à l’accès au régime, à adhérer à la couverture sociale et à profiter des prestations dans l’attente de ses remboursements ».

Tariq Sijilmassi est persuadé que « ce sera sans aucun doute un levier de taille qui participera grandement à la généralisation de la couverture sociale auprès de la population agricole et facilitera l’atteinte des objectifs nationaux fixés pour ce volet ».

Afin d’accompagner efficacement cette opération d’envergure, rappelons que le Crédit Agricole du Maroc met désormais à la disposition de l’agriculteur deux comptes distincts et complètement étanches pour ce dernier.

Dans un communiqué publié récemment, le GCAM précise que le premier est un compte professionnel baptisé «Hssab Al Ard» lié à son exploitation agricole et à son activité professionnelle et dont l’identification sera basée sur le nouveau Registre national agricole (RNA).

Baptisé «Hssab Dar», le deuxième compte est quant à lui personnel et permet à ce dernier de gérer ses besoins personnels et familiaux.

Au cours du même entretien, le patron du Crédit Agricole du Maroc est tout naturellement revenu sur ce point, estimant que la relation de proximité de la banque, construite au fil du temps, « permet aujourd'hui de comprendre parfaitement l’environnement dans lequel évolue l'agriculteur, les contraintes auxquelles il peut faire face, ses besoins ainsi que ceux de sa famille… et de lui proposer, en conséquence, des solutions novatrices qui peuvent l’aider à mieux appréhender et gérer ses activités aussi bien professionnelles que personnelles ».

Selon lui « jusque-là, l’agriculteur ne faisait aucune distinction entre les dépenses et recettes liées à sa condition de professionnel du secteur agricole et celles en rapport avec son foyer, donc relevant plus de dépenses personnelles, ce qui ne manquait pas de créer de la confusion dans la gestion qu’il faisait de son compte bancaire ».

C’est ainsi qu’« aujourd’hui, nous adoptons une nouvelle façon de faire qui permet de scinder et distinguer clairement les deux volets. Désormais, nous proposons une approche spécifique considérant l’agriculteur, d’un côté, comme un particulier avec des besoins personnels, et d’un autre comme un professionnel auquel nous offrons notre expertise historique en matière d’agriculture et notre accompagnement à travers des produits dédiés », a expliqué Tariq Sijilmassi.

Ainsi qu’il le fait remarquer dans cet entretien, « cette nouvelle approche, qui repense totalement la relation bancaire avec l’agriculteur, laquelle devient donc double, se base sur la création d’un compte personnel gratuit "Hssab Dar " en plus du compte professionnel de l’agriculteur, pour couvrir l’ensemble de ses besoins personnels. Ses projets de financement agricoles et toutes les actions liées à son exploitation et à son activité agricole restent quant à eux adossés à son compte professionnel "Hssab El Ard" ».

A titre de rappel, le Groupe a été partie prenante, depuis le lancement de cette opération, auprès des acteurs concernés. A savoir : le ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime du Développement rural et des Eaux et Forêts et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Grâce à sa couverture territoriale étendue et à son réseau d’agences mobiles, le crédit Agricole du Maroc œuvre, avec le ministère de l'Agriculture et la CNSS, à la sensibilisation de la population cible à travers des campagnes de communication de proximité, a affirmé Tariq Sijilmassi.
Alain Bouithy



Lu 1220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Février 2023 - 12:00 L'ONMT et EasyJet signent un accord historique

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS