Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Signature de 21 conventions entre le CAM et les opérateurs du secteur agricole

Faciliter l’accès aux financements du Groupe à l’ensemble des opérateurs


Libé
Jeudi 25 Mars 2021

Vingt et une conventions ont été signées récemment à Rabat, entre le Crédit Agricole du Maroc (CAM) et les parties prenantes du secteur agricole et du monde rural, en marge d’un Symposium, tenu sous le thème “Génération Green : quel accompagnement par le Groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) ?”. Portant les engagements respectifs de la banque et des interprofessions, 18 conventions ont été signées avec 18 interprofessions visant à accompagner l’ensemble des filières dans l’opérationnalisation des objectifs fixés dans le cadre de leurs contrats-programmes 2021-2030, en facilitant l’accès aux financements du Groupe CAM à l’ensemble des opérateurs, rapporte la Map.

Ces protocoles posent le cadre d’accompagnement par le Groupe CAM de chaque filière dansle cadre de la nouvelle stratégie agricole “Génération Green 2020- 2030”. A ce titre, la banque se mobilisera aux côtés de chaque filière en adaptant son offre pour permettre aux opérateurs de réaliser leurs objectifs en termes d’investissements (renforcement de l’amont productif, modernisation de l’outil de valorisation de la production, modernisation des circuits de commercialisation, développement du marché intérieur et/ou international, installation d’unités de transformation, valorisation des produits...).

Dans une déclaration à la presse peu avant la signature de ces conventions, le président du directoire du CAM, Tariq Sijilmassi, a relevé que ces 18 programmes s’assignent comme objectif principal la mise en œuvre de la Vision de S.M le Roi Mohammed VI qui vise la création d’une nouvelle génération d’entrepreneurs dans le milieu rural ainsi que la création d’une classe moyenne dans ce même milieu, outre l’accompagnement du plan Génération Green 2020-2030.

Par ailleurs, deux autres conventions quadripartites de haut niveau ont été scellées par le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, la Fédération des Chambres d’agriculture du Maroc (FECAM), la Confédération marocaine de l’agriculture et de développement rural (COMADER) et le Groupe CréditAgricole du Maroc (GCAM) visant à accompagner le déploiement de la nouvelle stratégie agricole, notamment en ce qui concerne l’entrepreneuriat des jeunes en milieu rural et le développement des filières agricoles.

A travers la première convention, le Groupe CAM œuvrera à accompagner la mise en œuvre de la stratégie Génération Green 2020-2030, notamment en apportant sa contribution pour le développement des investissements productifs à fort impact socioéconomique et en participant à la consolidation des acquis du Plan Maroc Vert à travers un financement via le réseau de la banque et de ses filiales dédiées (Tamwil El Fellah, Fondation ARDI, CAM Leasing, Al Akhdar Bank…) et d’un autre financement dans le cadre du Programme Al Moustatmir Al Qaraoui (AMAQ) pour les TPE éligibles à ce programme national. Le groupe bancaire s’engage, ainsi, à mettre en place un dispositif institutionnel complet et intégré comprenant des mesures de soutien spécifiques à chacune des filières agricoles et un dispositif d’accompagnement personnalisé par opérateur.

A ce titre, la banque accompagnera les parties prenantes pour la dynamisation du secteur agricole et la mise en œuvre des dispositions des différents contrats-programmes et apportera les financements nécessaires pour booster les investissements et répondre aux besoins de fonctionnement de l’ensemble des filières de production agricole à travers des offres de financement adaptées aux éventuels besoins des filières agricoles.

Le GCAM mettra également à la disposition des opérateurs du secteur agricole son expertise dans le domaine à travers le conseil financier et se mobilisera pourla digitalisation des écosystèmes agricoles via le déploiement de solutionsinnovantes de nature à fluidifier les échanges entre les acteurs et les dynamiser et à assurerl’inclusion financière de l’ensemble des agriculteurs toutes catégories confondues. Quant à la deuxième convention, elle vise l’accompagnement spécifique pourlesjeunes entrepreneurs agricoles. Le CAM a ainsi lancé dans ce sens, conjointement avec le ministère de l’Agriculture plusieurs offres d’accompagnement financier et non financier, dont notamment les packs “CAM-Génération Green Jeunes” et “CAM-Génération Green Melkisation”. Afin d’opérationnaliserl’accompagnement spécifique des jeunes entrepreneurs agricoles et contribuer à l’émergence d’une classe moyenne rurale, la présente convention définit les engagements de chacune des partiessignataires (ministère-GCAM- Comader-FECAM). Pour sa part, le groupe bancaire accompagnera les dispositions de la nouvelle stratégie agricole dans son volet relatif à l’élément humain et à la classe moyenne rurale par la mise en œuvre d’une offre au profit des jeunes porteurs de projets dans le milieu rural via “CAM - Génération Green Jeunes”, destiné aux jeunes agriculteurs ainsi qu’à la jeune entreprise rurale de services à l’agriculture et “CAM - Génération Green Melkisation”. Il poursuivra également le déploiement du programme Al Moustatmir Al Qaraoui autant via un accompagnement financier dédié aux jeunes entrepreneurs que par un accompagnement non financier à travers le conseil et la mise à disposition de l’expertise de la banque et de son écosystème.

Le CAM accompagnera également la Comader et les interprofessions dans leurs actions de sensibilisation et d’accompagnement des jeunes agriculteurs. Afin de compléter le dispositif d’accompagnement de la nouvelle stratégie Génération Green 2020-2030 notamment en ce qui concerne la mobilisation des terres collectives au profit des ayants droit et la création d’une classe moyenne rurale, la Direction des affaires rurales relevant du ministère de l’Intérieur, l’Agence nationale de la Conservation foncière du cadastre et de la cartographie et le Groupe CAM ont signé une convention ayant pour objet de définir le cadre général de financement et d’accompagnement parle groupe CAM des ayants droit à titre individuel ou organisés dans des coopératives et bénéficiaires de l’opération de melkisation des terres collectives pourla réussite de leurs projets et activités génératrices de revenus.

Cette opération d’accompagnement, qui se fera en concertation avec la Direction des affaires rurales en collaboration avec l’Agence nationale de la Conservation foncière, du cadastre et de la cartographie vise à faire bénéficier d’un accompagnement financier les porteurs de projets viables, à titre individuel ou en groupements agricoles.

Le dispositif financier mis en place se décline en 3 composantes, à savoir, un crédit pourfaire face aux frais générés parle dossier administratif et financier spécifique à l’opération de titrisation de la (ou les) parcelle de l’ayant droit, des crédits d’investissement (irrigation, mécanisation, plantations, équipements, aménagement, installation, construction…...) ainsi que des crédits de fonctionnement : frais de culture, facilité de caisse, labellisation, certification, promotion commerciale... Clôturant un cycle de rencontres entre les différents opérateurs du secteur et formalisant les engagements et les mesures d’accompagnement mises en œuvre par le Groupe CAM, ce symposium, tenu en “phygital”, est co-organisé en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, la Fédération des Chambres d’agriculture du Maroc et la Comader.


Lu 478 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS