Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Seddik Maâninou : Le journaliste doit immortaliser les événements qu’il a vécus selon son optique





Le journaliste doit immortaliser les événements qu’il a vécus selon son optique et ce qu’il a vu et entendu, a souligné l’écrivain et journaliste, Mohamed Seddik Maâninou, appelant tous les journalistes à écrire leurs mémoires et à encourager les autres à faire de même.
L’historien est, en fin de compte, celui qui trouvera une matière première dans ces témoignages journalistiques, a indiqué M. Maâninou dans une déclaration à la MAP lors de la cérémonie de signature des quatre tomes de ses mémoires en marge du 24ème Salon international de l’édition et du livre (SIEL).
M. Maâninou, qui a travaillé à la télévision pendant une longue période a jugé nécessaire, lorsqu’il est parti en retraite, de partager les événements et les faits qu’il a vécus, ainsi que les souvenirs des personnalités qu’il a côtoyées, en écrivant ses mémoires qui racontent 50 ans de travail journalistique.
Les quatre premiers tomes, parus en 2013, ont été édités plusieurs fois eu égard au succès qu’ils ont connu, a-t-il précisé, faisant savoir qu’il est en train de préparer le cinquième tome de ses mémoires.
Né en 1944 à Tanger, Seddik Maâninou a obtenu sa licence en droit de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat et pris part à plusieurs rencontres universitaires et formations professionnelles portant sur la communication, les médias et les relations internationales en France, en Allemagne et aux Etats-Unis.
Il a assuré des couvertures médiatiques de plusieurs congrès de la Ligue arabe et islamique et des instances africaines au Maroc et à l’étranger et a assisté à plusieurs sessions de l’Assemblée générale des Nations unies. Il a également représenté le Maroc dans plusieurs rencontres arabes et internationales et présidé des délégations médiatiques marocaines lors de forums internationaux à travers plusieurs régions du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Asie.
Le journaliste a aussi interviewé un grand nombre de chefs d’Etats et de gouvernement, ainsi que des ministres des Affaires étrangères. Il a, en outre, réalisé des interviews télévisées avec nombre de hauts responsables marocains, animé des émissions politiques et à caractère géo-stratégique international, fait des reportages sur des sujets géopolitiques et économiques et veillé sur le volet médiatique de plusieurs rencontres internationales au Maroc.
M. Maâninou a en outre présidé, pendant plusieurs années, le Comité national de la carte de presse, la commission nationale chargée de la répartition du temps d’antenne accordé aux partis politiques lors des campagnes référendaires et des élections législatives, professionnelles et syndicales.
Il a également participé en tant qu’intervenant professionnel et responsable médiatique à l’organisation de nombre de voyages au profit de la presse dans les provinces sahariennes.

Samedi 24 Février 2018

Lu 1069 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Avril 2021 - 04:28 Bientôt une suite du film Downton Abbey