Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Roses d’amour”, premier recueil de poèmes de Salma Maghraoui




“Roses d’amour”, premier recueil de poèmes de Salma Maghraoui
Elle écrit depuis trois ans. Et pourtant, ce n’est qu’en fin 2017 qu’elle a décidé de publier son premier recueil de poèmes «Roses d’amour». La jeune poétesse Salma Maghraoui, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, s’est ainsi élancée dans un monde qu’elle avait peur d’aborder. Décliné en 70 pages (format moyen), son premier travail qui compile plus de quarante odes en langue arabe classique, présente un bouquet de contemplations sur des choses simples, mais aussi profondes et importantes dans la vie.
L’amour, l’amitié, la jalousie, la beauté, la famille, l’entourage immédiat… autant de sujets ayant constitué des thèmes abordés poétiquement par Salma Maghraoui. «Oh Colombe messagère ! Emporte lui mon message d’amour… tu as tout le temps pour le faire… transmets mes salutations… transmets mes passions…je l’aime», lit-on dans un poème intitulé «La Colombe».
«Ce n’est qu’un début, j’ai publié ce premier recueil sur encouragements  de mes ami(e)s, et je compte continuer sur le chemin de la création, en prenant en considération les remarques de mes confrères les plus expérimentés et en s’ouvrant davantage sur des expériences poétiques internationales», confie Salma Maghraoui.
Comme tous les jeunes, sa poésie évoque aussi l’être du poète, ses penchants, préférences, choix et aspirations. Une manière pour la créatrice de faire connaissance avec soi, avec ses proches, mais aussi avec le monde. «Tel un papillon, je suis, … cherche sa lime sur les roses… chante le printemps… porte-moi sans voler mon cœur ni mon cerveau …».
Avec un style romantique prononcé, le recueil exprime les sentiments, les passions, les visions et les états d’âme de son auteure. «Roses d’amour», «Fleurs d’amour», «Mon cœur bat», «Nostalgie», «Fenêtre d’espoir», «Femme amazighe», «Angles de souvenirs», «Palais d’amour», «Rancunes», «Hasard»… sont autant de poèmes qui reflètent les états d’âme d’une poétesse en voyage à travers un univers poétique d’une profondeur originale.
Native de Fès, Salma Maghraoui, à la fleur d’âge, poursuit ses études dans un institut spécialisé dans les métiers de l'audiovisuel à Fès.

Jeudi 18 Janvier 2018

Lu 1050 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal