Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ronaldo accusé de viol, la Juve n'ira pas se préparer aux USA cet été

Amende à CR7 pour célébration obscène




La Juventus Turin va disputer cet été ses matches amicaux d'intersaison en Asie et non pas aux Etats-Unis comme elle en a l'habitude, alors que son buteur-vedette Christiano Ronaldo fait l'objet d'une investigation pour viol par la police de Las Vegas, affirme jeudi le New York Times.
Alors que la plupart des matches de l'International Champions Cup, tournoi amical de pré-saison, doivent se jouer aux USA, les organisateurs auraient prévu de faire jouer la Juventus ailleurs en raison des accusations pesant sur Ronaldo, selon le journal américain. Cela éliminerait le risque pour le footballeur portugais d'être placé en détention.
Les matches de la Juve devraient "très vraisemblablement se dérouler en Chine et à Singapour" contre les équipes anglaises de Manchester United et de Tottenham, affirme le New York Times.
Contacté par l'AFP, un porte-parole du club italien, que Ronaldo a rejoint cet été, a simplement expliqué que "se déplacer à l'est vers l'Asie est quelque chose de normal après avoir passé les précédentes pré-saisons aux Etats-Unis".
Le programme officiel de l'International Champions Cup sera officiellement dévoilé le 27 mars.
Ronaldo fait l'objet d'une enquête pour le viol en 2009 d'une jeune Américaine. Kathryn Mayorga, aujourd'hui âgée de 34 ans, affirme dans une plainte au civil déposée à Las Vegas que le Portugais l'a sodomisée de force le 13 juin 2009 dans sa chambre d'hôtel, alors qu'elle avait refusé ses avances et se protégeait le sexe de ses mains. Des accusations que Ronaldo réfute.
Par ailleurs, Cristiano Ronaldo a écopé d'une simple amende de 20.000 euros de la part de l'UEFA, pour "conduite inappropriée", après sa célébration obscène contre l'Atlético Madrid (3-0) en Ligue des champions le 12 mars.
L'instance européenne avait annoncé lundi avoir ouvert une procédure disciplinaire contre le Portugais. La commission de discipline s'est réunie jeudi.
Auteur d'un triplé pour renverser les Espagnols en 8e de finale retour (3-0, aller: 0-2), CR7 avait fêté la qualification face aux tribunes, les mains désignant ses parties génitales, dans un geste osé qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux.
Cristiano Ronaldo répondait à l'entraîneur madrilène Diego Simeone, auteur d'une célébration similaire à l'aller, les mains sur l'entrejambe après le premier but. Le bouillant technicien argentin, qui a demandé pardon aux personnes offensées par son geste inélégant, avait écopé le 7 mars d'une amende identique de 20.000 euros infligée par l'instance disciplinaire de l'UEFA.

Samedi 23 Mars 2019

Lu 255 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com