Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Remise à Casablanca des prix du Challenge franco-marocain de l'entrepreneuriat




La cérémonie de remise des prix aux lauréats de la 1ère édition du Challenge franco-marocain de l'entrepreneuriat s'est déroulée récemment à Casablanca, en présence de personnalités du monde de la recherche, de l'entrepreneuriat et de l’innovation.
Les quatre équipes finalistes, composées chacune de 5 étudiants et doctorants, marocains et français, ont travaillé en équipe sur des projets d’entreprise répondant à des besoins du Maroc ou de l’Afrique dans une perspective "durable", rapporte la MAP.
Le premier prix, constitué d’un chèque de 40.000 DH ainsi que des lots de coaching, est revenu à un projet qui propose un système d'éclairage intelligent permettant une réduction considérable de la consommation de l'énergie électrique dans les villes.
Les membres du jury, composé notamment de Khalid Safir, wali de la région Casablanca-Setta, Mounir Kabbaj, directeur général adjoint en charge du pôle développement marchés à la BMCE et de Bernard Belletante, directeur général de l’Em-Lyon Business School, ont remis le 2è prix à une équipe de jeunes proposant des solutions modernes en matière de formation destinée aux jeunes.
Initié par l’ambassade de France au Maroc, l’Institut français du Maroc, France Alumni Maroc et l’Em Lyon Business School, ce challenge vise à consolider les liens entre le Maroc et la France par la conception d’un projet d’entreprises à développer au Maroc ou en Afrique.
Les équipes ont été encadrées par des professionnels du monde de l’entrepreneuriat et ont assisté à plusieurs formations courtes ainsi que des ateliers.
Cette cérémonie a été marquée par la signature de deux conventions de partenariat. La première paraphée entre l’Ecole polytechnique de Paris et le Centre de recherche IRESEN, vise la création d’un master en énergies renouvelables à l’Ecole polytechnique de Paris.
Le deuxième accord, signé entre Em-Lyon Business School et la filiale marocaine du Groupe Philips, s’assigne pour objectif l’échange d’expériences et d’expertises entre les deux institutions.

Jeudi 25 Mai 2017

Lu 795 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >