Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réélection de Said Naciri à la tête de la Ligue nationale du football professionnel




Réélection de Said Naciri à la tête de la Ligue nationale du football professionnel
Saidi Naciri, président du Wydad Athletic Club, a été réélu, à l’unanimité, à la tête de la Ligue nationale du football professionnel, lors d'une Assemblée générale élective, tenue lundi à Skhirat.
Seul candidat en lice, M. Naciri a obtenu 37 voix, alors que deux délégués habilités à voter se sont abstenus.
L'assemblée s’est déroulée en présence notamment du président de la Fédération Royale marocaine de football (FRMF), de membres du bureau directeur de la fédération, et 36 des 56 délégués autorisés à voter.
La liste de M. Naciri comprenait trois représentants des clubs de la première division, à savoir Abdesselem Belqchour (président du bureau directeur de la Renaissance Club Zemamra), Lahbib Sidino (président du Hassania Agadir) et Mohamed El Kamakh (secrétaire général du FUS).
S’agissant des représentants des clubs de la deuxième division, la liste est composée d’Abdelhaq Rizk Allah (président du Sporting de Casablanca) et Mustapha El Youssoufi (président du club Chabab Atlas Khénifra).
M. Naciri a été élu une première fois à la tête de la Ligue nationale du football professionnel le 3 juillet 2015.
Intervenant à l’ouverture des travaux de cette assemblée, M. Naciri a relevé que le football est un jeu collectif, où la réussite de l’individu est liée à celle du groupe, en relevant que le premier mandat de la Ligue nationale du football professionnel était une période de fondation, de structuration, de création des comités et de participation à la gestion de la chose sportive conformément aux dispositions du statut. Il a également indiqué que les chantiers lancés par la ligue se caractérisent par leur diversité et leur complexité, en vue de parvenir aux objectifs tracés sur le moyen et le long termes.
De son côté, le président de la FRMF, Faouzi Lekjaa, a insisté sur l’indépendance de la Ligue nationale du football professionnel, en appelant les présidents des clubs, les instances en découlant et le bureau directeur de la ligue à traduire cette indépendance sur le terrain.
Il a en outre relevé que la FRMF ne sera liée à la Ligue nationale du football professionnel que dans le cadre du soutien qu’elle se doit d’apporter à l’instance à travers l’octroi de subventions aux clubs nationaux.
Le soutien financier de la FRMF doit se focaliser sur le marketing, qui constitue un pilier pour les clubs, lesquels doivent penser aux moyens à même d'augmenter leurs ressources financières, condition sine qua non pour le développement du football, a expliqué M. Lekjaa.

Mercredi 18 Septembre 2019

Lu 221 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com