Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

RAM lance la desserte directe Casablanca-Boston

La nouvelle ligne est opérationnelle à raison de trois fréquences par semaine




RAM lance la desserte directe Casablanca-Boston
Après les liaisons aériennes directes vers New York, Washington et Miami, la Royal Air Maroc (RAM) a inauguré samedi sa nouvelle desserte non-stop Casablanca-Boston, capitale du Massachusetts (nord-est), consolidant ainsi son réseau au niveau de l’important marché américain.
Le premier vol de la compagnie nationale sur cette ligne au départ de l’aéroport de Mohammed V de Casablanca, a atterri sur le tarmac de l'aéroport international Logan de Boston.
Une importante cérémonie a été organisée à cette occasion en présence des autorités aéroportuaires, des responsables de la RAM, ainsi que de représentants de l’ambassade du Royaume aux Etats-Unis et des médias des deux pays. La cérémonie a été marquée notamment par le lever du drapeau marocain au son de l'hymne national, Royal Air Maroc devenant désormais la première compagnie à assurer un vol direct vers l’Afrique à partir de Boston.
Cette nouvelle ligne sera opérationnelle à raison de trois fréquences par semaine: lundi, jeudi et samedi, rapporte la MAP. Avec l’ouverture de la ligne Casablanca-Miami, qui a eu lieu en avril 2019, cette nouvelle route aérienne vient renforcer le réseau de la compagnie en Amérique. Boston est la quatrième ville desservie en direct par Royal Air Maroc aux Etats-Unis, de même que cette nouvelle liaison portera à sept le nombre de routes aériennes directes opérées par la compagnie outre Atlantique avec Montréal, Sao Paolo et Rio de Janeiro.
La compagnie nationale poursuit la consolidation du large réseau de ses destinations internationales accessibles depuis le hub de Casablanca. Invitée à intégrer la prestigieuse alliance aérienne internationale Oneworld, Royal Air Maroc consolide ainsi sa stratégie visant à renforcer davantage la position du Royaume et de la compagnie nationale en tant que leader sur le continent.
Affichant complet, le vol retour vers la capitale économique du Royaume a aussitôt décollé dans la soirée de samedi. A bord, les passagers étaient constitués notamment des membres de l’importante communauté marocaine établie dans cette métropole US et de la diaspora africaine, ainsi que des touristes se rendant en voyage dans le Royaume, signe de l’embellie que connaît le flux touristique en provenance du marché US.
"Le lancement de la ligne aérienne Casablanca-Boston s’inscrit dans le sillage de la stratégie de développement de la RAM aux Etats-Unis", a indiqué, dans une déclaration à la MAP, le délégué de la compagnie nationale pour les Amériques, Amine El Farissi.
Evoquant le choix de Boston pour cette nouvelle ligne, il a expliqué que cette région a la particularité de compter un grand nombre d’étudiants et de chercheurs marocains et africains, notant également que “beaucoup de touristes se rendent au Maroc” à partir du Massachussetts. De même, a fait observer M. El Farissi, Casablanca, grâce à sa proximité géographique avec l’Europe, est à même de servir d’escale idoine pour les voyageurs américains à destination du Vieux Continent.
De son côté, le directeur des Services d’aviation au sein du Logan International Airport, David S. Ishihara, a indiqué, dans une déclaration similaire à la MAP, que “la présence de la RAM est très importante pour nous”. “Nous en sommes particulièrement fiers, car il s’agit de notre premier vol direct non seulement de Boston à destination de Casablanca, mais de l’Afrique en général”, a-t-il dit, notant que la grande région métropolitaine de Boston compte une importante communauté marocaine qu’il se dit “fier de servir”.
“Les gens pourront emprunter ce vol non seulement pour l’éducation ou les affaires, mais également pour le tourisme”, a fait remarquer M. Ishihara, notant que les touristes pourront “faire le tour du Sahara, déambuler dans les ruelles de la médina de Fès et profiter de la richesse culturelle du Maroc”.
Même son de cloche chez le PDG par intérim de l’Autorité portuaire du Massachusetts (Massport), John Pranckevicius, qui a souligné que “ce partenariat avec la RAM ouvrira de nouvelles opportunités pour le voyage de loisir, les visites éducatives, et le développement d’affaires entre la région de la Nouvelle Angleterre et le Royaume du Maroc”, ajoutant que “nous sommes impatients d’offrir aux passagers une nouvelle passerelle vers l’Afrique”.

Mardi 25 Juin 2019

Lu 772 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com