Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

RAM convertira son Boeing 767-300 en cargo




Le constructeur aéronautique Boeing et Royal Air Maroc (RAM) ont annoncé récemment la commande d'une conversion du Boeing 767 de la compagnie aérienne marocaine, d’une configuration passagers à une configuration fret.
"Cette commande s’inscrit dans le cadre de la politique du développement de l’activité de fret au sein de la compagnie nationale et répond également à la volonté de Royal Air Maroc de soutenir activement la stratégie logistique du Maroc pour se positionner en tant que hub majeur en Afrique", ont souligné Boeing et RAM dans un communiqué conjoint.
Cette stratégie s’appuie aussi bien sur une offre dédiée exclusivement au fret que sur la flotte de la compagnie nationale destinée au transport des passagers sachant que l’offre cargo de RAM a été renforcée grâce à l’acquisition récemment de plusieurs avions de grande capacité, en l’occurrence les B.787 Dreamliner, rapporte la MAP.
Outre les 54 appareils qui assurent des vols mixtes (transport de passagers et de fret), la compagnie s’appuiera désormais sur deux appareils dédiés exclusivement au fret (un B.767-300 et un B.737-300) pour le développement de l’activité Cargo, a précisé le communiqué.
L’exploitation de cet avion dans le fret permettra de tripler la capacité de RAM en matière de cette activité, a fait savoir la même source, ajoutant que l’offre de la compagnie passera de 25.600 tonnes à 77.000 tonnes.
En outre, l'introduction du B.767-300 "permettra à Royal Air Maroc Cargo d'élargir le périmètre de ses prestations et services et d’offrir à ses clients le transport de nouveaux produits tels que les animaux vivants (les chevaux par exemple), les produits pharmaceutiques et les expéditions surdimensionnées", d’après le communiqué.
Par ailleurs, ces avions longs courriers pourront atteindre des destinations lointaines, étendant ainsi considérablement le réseau actuel de RAM Cargo.
"Nous avons un véritable besoin d’avions-cargos, et nous avons eu du mal à trouver des avions sur le marché ; c’est pourquoi nous avons choisi de convertir nos propres avions passagers. De plus, nous connaissons déjà cet avion et nous adopterons probablement la même approche à l'avenir", a dit Amine El Farissi, directeur de RAM-Cargo, cité dans le communiqué.
"Nous tenons à accompagner Royal Air Maroc, à travers notre programme Boeing Converted Freighters, dans le développement de ses services de fret", a déclaré, pour sa part, David Longridge, vice-président des ventes à Boeing Commercial Aviation Services.
 

Samedi 24 Juin 2017

Lu 795 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021