Libération






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quarts de finale de la Coupe du Trône de basketball : Duels entre clubs de l’élite


Abdelmajid BOUSLIM
Samedi 14 Février 2009

Quarts de finale de la Coupe du Trône de basketball : Duels entre clubs de l’élite
Encore une fois, le championnat national de la première division de la saison régulière fera relâche le week-end prochain pour laisser place à l’épreuve des quarts de finale de la Coupe du Trône saison 2008-2009. Les villes d’Essaouira, Tanger, Rabat et Salé seront les pôles d’attraction de cette étape cruciale des quarts de finale-aller. Pour rappel et selon la réglementation de la Fédération Royale marocaine de basketball, les matchs se joueront en aller et retour, les matchs nuls sont homologués puisque l’équipe qui aura marqué le plus de points dans l’addition des deux matchs, aura droit à la qualification pour les demi-finales. Selon le programme établi par la commission fédérale, le samedi 14/02/09 à 15h00 se déroulera la rencontre l’ASE/RCA. A 19h00, le match l’IRT/IRAN sera retransmis en direct sur Arryadia.
Le match opposant le WAC à l’ASS se jouera le dimanche 15/02/09 à 18h00 avec retransmission sur Arryadia et celui mettant aux prises le FUS au MAS se déroulera le 16/02/09 à 18h30 et sera aussi retransmis en direct par la même chaine.
A Essaouira, le Raja effectuera un deuxième déplacement après le match de championnat et qui a vu la victoire des visiteurs. Celui de ce week-end sera une autre paire de manche puisqu’il s’agit « de dame coupe » qui se distingue par son attrait compétitif et cache beaucoup de surprises. Les locaux tout auréolés après leur précieux succès en championnat contre le WAC vont déployer tous leurs efforts pour marquer le maximum de points et gérer le match retour à Casablanca en toute quiétude. A signaler que le coach Saïd El Bouzidi sera remplacé par son suppléant Ferzouz, en raison de sa suspension, jeudi dernier, pour deux matchs par la commission de discipline. A l’opposé, le Raja, un vieux habitué dans ce genre de compétition, sera à rude épreuve face aux coéquipiers de Ousfour.
Nonobstant, Bouchaïb El Guers, venu à la rescousse des Verts en remplacement de Mustapha Tazaroualet, possède tous les ingrédients pour sortir vainqueur de ce duel où au moins essayer de limiter les dégâts pour se ressaisir lors du match retour à Casablanca.
A Tanger, l’IRT le leader du championnat et champion en titre sera l’hôte de l’Ithri Rif de Nador, la révélation de la saison. Les locaux possèdent en outre tous les atouts pour l’emporter dans leur propre fief et ce, à cause d’un cinq majeur infernal et d’un banc de touche bien garni. A l’opposé, l’IRAN Nador est certes une équipe ambitieuse mais ne dispose pas d’un banc de touche pouvant rivaliser avec la solide équipe du Détroit. Dans ce même ordre d’idée, Haj Hassan Ben Khadda n’a qu’une seule solution : verrouiller de la défense, jouer le petit score et essayer de négocier le match retour à Nador, chose qui paraît très difficile mais pas impossible. Dans la salle Abdellah Ibn Yacine, le FUS sera confronté au MAS dans un match au sommet palpitant puisque les deux protagonistes se connaissent parfaitement.
Et comme nous l’avons déjà relaté les matchs de coupe différent totalement de ceux du championnat.
Du côté du FUS, le coach Driss El Houari a déjà sa petite idée pour contrecarrer les poulains de l’Algérien Saïd Bilal en essayant de glaner des points suffisants pour être à l’aise lors du match retour à Fès dans quinze jours. Pour sa part, le MAS toujours traumatisé après sa défaite contre Nador en championnat va tout faire pour relever la barre et montrer à ses fans que la défaite à Nador n’est qu’un incident de parcours.
Par ailleurs, le match préalablement programmé à Casablanca où le WAC devrait recevoir l’ASS en match aller connaît dorénavant une autre allure après le verdict de la commission de discipline qui a condamné la salle des Rouges à une suspension de deux mois, ce qui obligera le WAC à jouer tous ses matches chez les adversaires. Donc l’ASS sera l’hôte du WAC deux fois dans la salle Fathallah Bouzazzaoui en aller et retour. Pour ce qui est de cette confrontation, le WAC, selon l’avis des observateurs, n’aura aucune chance de passer ce cap de la compétition devant l’ASS qui dispose d’une pléiade de basketteurs locaux et étrangers capables de mener leur équipe à bon port.


Lu 224 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS