Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prisme tactique : Le Raja à un acte du dernier carré de la Coupe arabe Mohammed VI




En encaissant près de deux buts en moyenne par rencontre (1.83) depuis le début de saison, l’adversaire du Raja, dimanche (20h) en quart de finale retour de la Coupe arabe des clubs champions, ne brille pas par une défense en socle d’airain. Entre des replis défensifs déficients et une charnière mal protégée, on trouve une forme de logique dans le fait que le Mouloudia Club d’Alger possède la quatrième pire défense du championnat algérien (1,18 but/match).
Fort de son succès à l’aller (1-2), le Raja ne compte pas brader cette compétition. Au contraire. Si l’on en croit son entraîneur, Jamal Sellami, les Verts en ont fait leur priorité. Il est donc certain que le technicien alignera son onze type, dont sont évidemment exclus les blessés de longue date (Benhalib, Boutayeb,…). Ce ne sera pas de trop contre un adversaire qui affiche depuis quelques jours un état d’esprit combatif. Un espoir alimenté par la meilleure attaque d’Algérie (25 buts en 16 matchs). Décryptage des forces et faiblesses du MC Alger.
 
Pourquoi le Raja doit
être sur ses gardes

Si le MC Alger est second du championnat au bout de 16 journées, à cinq petits points du leader, le CR Belouizdad, il le doit principalement à une attaque de feu. Variée et tout en mouvement, l’animation offensive du MCA est un vrai casse-tête pour les adversaires. Sur les 13 tirs tentés en moyenne par match (dont 40% cadrés), le Mouloudia s’évertue à brouiller les pistes. Tantôt sur coups de pied arrêtés, tantôt via des incursions dans l’axe, les protégés de Neghiz, nouvellement recruté à la place du Français Casoni, sont imprévisibles, à l’image du système de jeu qui n’est jamais le même deux fois de suite. Mais il existe une tendance dominante. Une force de frappe offensive préférentielle.
Les flancs sont des zones favorisées à 82% par le MCA (46% d’attaques côté droit et 36% côté gauche). Comme vous pouvez le voir sur la première capture d’écran, la stratégie principale des Algériens est d’aspirer l’adversaire sur un côté pour libérer le latéral à l’opposé. Ce dernier n’hésite pas à centrer en première intention. D’ailleurs, le MCA est l’une des équipes qui centrent le plus en championnat (17 centres par match, dont 31% réussis).
 
Pourquoi le Raja peut
se qualifier aisément

La série de deux défaites consécutives, les 3ème et 4ème en six matchs, n’est certainement pas étrangère au renvoi de Bernard Casoni. En regardant les récentes rencontres du MCA, il nous a paru évident que les risques offensifs pris participent au déséquilibre de l’équipe. Souvent coupés en deux, les Vert et Rouge sont en danger quasiment à chaque perte de ballon. Avec des latéraux placés très haut dans le camp adverse et des joueurs éparpillés sur toute la largeur du terrain, le bloc équipe éprouve toutes les difficultés du monde à trouver une compacité lors de la transition attaque-défense. Résultat : des espaces béants dans le dos des latéraux, comme en atteste le but de la victoire du Raja à Alger.
Obligés de se déporter sur les côtés pour compenser le vide laissé par ces derniers, les milieux défensifs du MCA, selon que l’équipe joue en 4-3-3 ou en 4-2-3-1, laissent par ricochet la charnière centrale sans protection. Livrée à elle-même, elle se retrouve généralement en égalité ou en infériorité numérique face aux attaquants. Et comme la vitesse n’est pas la qualité première des joueurs qui la composent, elle galère à chaque fois qu’il lui faut affronter une telle situation. Mais pas que. La charnière est en mauvaise posture également quand son milieu de terrain subit un pressing haut, comme en atteste la seconde capture d’écran. Il a suffi que le milieu de terrain perde le ballon sous le pressing pour que ses défenseurs soient dans l’inconfort et le danger, à reculons, sur les talons. Bref, ne soyez pas surpris si la rencontre est marquée par un festival offensif et des buts à profusion.

Chady Chaabi
Samedi 8 Février 2020

Lu 2442 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 30 Septembre 2020 - 22:25 Le HUSA assure son maintien en D1