Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Présentation du projet de loi relative à l’éducation physique : Un plan d’urgence chiffré à près de 4,5 milliards de dirhams




Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Moncef Belkhayat a présenté, mardi devant la commission des secteurs sociaux de la Chambre des Conseillers, le projet de loi N.30-09 relative à l'éducation physique.
A cette occasion, Moncef Belkhayat a souligné que ce projet a été élaboré "en application de la stratégie nationale du sport et la mise en oeuvre des hautes directives Royales, à travers l'adaptation de l'arsenal juridique sportif national avec les règlements internationaux en la matière et le renforcement de la compétitivité et de la transparence chez les acteurs sportifs".
La réforme du projet de loi relative à l'éducation physique et aux sports se fera sur la base de la bonne gouvernance, la formation, l'infrastructure, l'adhésion totale des collectivités locales ainsi que la réforme du cadre juridique sportif actuel, axes principaux retenus lors des dernières Assises nationales sur le sport. Ce projet de loi, qui sera réexaminé ultérieurement par cette même commission, porte sur les activités sportives scolaires et universitaires, l'organisation des activités physiques, du mouvement des associations et sociétés sportives, des ligues régionales et professionnelles et du mouvement olympique et du comité paralympique marocain.
Il porte également sur l'enseignement, la formation, les sociétés privées du sport et d'éducation physique, le contrôle médical, les agents des sportifs, les compétitions, le droit à l'information, le rôle de l'Etat dans le développement du mouvement sportif, les espaces du sport et les facilités accordées aux sportifs.
Par ailleurs, la commission des secteurs sociaux de la Chambre des conseillers a poursuivi la discussion du projet de loi N.51-08 relative à la lutte contre le dopage dans la pratique sportive.
Cette loi a pour objectif la prévention et la lutte contre la pratique du dopage dans le sport, la préservation de la santé des sportifs et l'interdiction de pratiques portant atteinte au respect de l'éthique et des valeurs morales du sport.  Par ailleurs, un plan d'urgence pour promouvoir le sport marocain, d'un montant équivalent à près de 4,5 milliards de dirhams, va être mis en oeuvre entre 2010 et 2016, a-t-on appris mercredi de source officielle.
"Le budget actuel du ministère des Sports est dérisoire et ne représente que 0,8% de l'ensemble du budget de l'Etat. Nous comptons le porter à plus de 2% afin de placer le Maroc aux côtés des pays ayant des politiques de développement similaires du sport", a déclaré à l'AFP Moncef Belkhyat.
Il a expliqué que le sport, notamment le football, avait regressé au Maroc en raison notamment du "retrait de l'autorité de l'Etat sur le mouvement sportif".Le ministre a souligné que l'Etat devait veiller aux "règles de gestion, de transparence et de gouvernance" aussi bien dans les Fédérations que dans les clubs. Parmi les autres raisons qui ont contribué à la régression du niveau du sport marocain, Moncef Belkhyat a évoqué le ralentissement "notable"de la construction d'infrastructures sportives à cause de la "pression immobilière dans les villes" ainsi que "l'absence d'une politique de formation" permettant d'assurer une "pérennité du résultat et de la performance". "Il ne faut pas être alarmiste, a-t-il toutefois affirmé. Le sport marocain va retrouver sa force".

L
Jeudi 10 Décembre 2009

Lu 651 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif