Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Présentation au MMVI de l’exposition "A bonne distance(s)"





           
L’exposition "A bonne distance(s)", une sélection de plus de 200 images capturées par les photographes de l’AFP pour raconter les effets d’une pandémie qui a bouleversé l’histoire du monde, a été présentée lors d'une conférence de presse tenue mardi au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI) à Rabat.
Présentée par l'Agence France-Presse (AFP) en collaboration avec l’Institut français du Maroc et la Fondation nationale des musées du Maroc (FNM), cette exposition se tiendra du 29 mars au 30 juin 2021 et se déploiera sur plusieurs sites à Rabat.
Pour le président de la FNM, Mehdi Qotbi, cette exposition n'est que le début de la fête de la photographie, célébrée par la Fondation.
Dans une déclaration à la MAP, M. Qotbi s'est dit "heureux de cette coopération qui ne date pas d'aujourd'hui avec l'Institut français, tout en remerciant l'AFP d'avoir réuni ces photos et donné la primeur au public marocain de voir cette perception des photographes et de nous donner une lueur d'espoir, car en dépit de la période compliquée et difficile, il y a d'après les photos des sourires qui s'esquissent, de l'espoir qui s'annonce et on aura certainement de bons moments à vivre".
Pour sa part, la Directrice générale de l’Institut français du Maroc, Clélia Chevrier Kolačko, s'est dite "ravie" de présenter une exposition unique qui met en valeur le talent artistiques des photographes de l'AFP, une facette méconnue de leur travail, notant que cette exposition répond à la stratégie de l'Institut français d'investir dans les lieux publics et d'aller à la rencontre du public. "Cette exposition va tourner dans tout le Royaume à travers les antennes de l'Institut français durant l'année, sous des formes différentes selon les lieux choisis pour la présenter", a-t-elle expliqué à la MAP.
Mme Chevrier Kolačko s'est félicitée de la tenue de cette exposition qui donne à voir quelque 200 photos prises pendant la pandémie, qui viennent du monde entier et qui présentent d'une manière poétique cette crise sanitaire. "Ce grand rendez-vous +Hors-les-murs+, lancé pendant le mois de la Francophonie pour que +la culture s’offre à tous les publics, dans les rues de Rabat+, a pour idée d'être présenté à un maximum de personnes pour qu'elles puissent les contempler, réfléchir à cette pandémie qui nous touche tous et qu'on peut voir aussi comme une ouverture à d'autres perspectives", a-t-elle ajouté.
De son côté, la directrice du bureau de l'AFP à Rabat, Sophie Pons, a fait savoir que l'exposition présente des images prises par 450 photographes de l'agence qui ont travaillé pendant un an dans 150 pays pour arriver à donner une vision de la pandémie en travaillant sur le terrain dans des circonstances difficiles quand tout le monde était confiné .
Le conservateur du musée national de la photographie, Soufiane Er-rahoui, a fait savoir quant à lui que cette exposition, fruit d'une collaboration tripartite entre la FNM, l'AFP et l'Institut français de Rabat, fait partie de la programmation culturelle du musée national de la photographie, relevant qu'il s'agit d'un évènement archipélique qui couvre trois lieux culturels de la ville de Rabat, à savoir le musée national de la photographie, le jardin d'essais botaniques et l'Institut français de Rabat. "Le principe de cette exposition est de présenter des récits", a-t-il expliqué, ajoutant que "chaque photographie présente une histoire et représente un témoignage sur la résilience et la résistance de l'humanité face à un ennemi invisible". "Les visiteurs de cette exposition auront un regard sur la résilience de l'humanité, les sacrifices du personnel de la santé qui ont du souffrir pour sauver des vies et sur les effets du confinement et de la distanciation sociale qui ont bouleversé notre mode de vie et limité considérablement les contacts sociaux entre les sociétés", a ajouté M. Er-Rahoui.
Une projection de quelques photographies de l'exposition a été présentée à l'issue de la conférence de presse.

Libé
Mercredi 24 Mars 2021

Lu 286 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.