Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Portée par l'Asie la fortune des milliardaires en hausse en 2016




Le niveau de fortune des milliardaires est reparti à la hausse en 2016, selon une étude publiée jeudi par la banque suisse UBS et le cabinet d'audit et de conseils PWC, sous l'impulsion de l'Asie.
L'an passé, la fortune des milliardaires a bondi de 17% pour atteindre 6.000 milliards de dollars (5.095 milliards d'euros) après une contraction en 2015, a indiqué la banque dans un communiqué.
Cette hausse équivaut au double de la croissance du MSCI World Index, un indice utilisé par les gérants de fonds pour mesurer les performances des marchés boursiers, a pointé la banque.
Cet essor s'explique principalement par l'augmentation des richesses en Asie où un nouveau milliardaire émerge, en moyenne, tous les deux jours, selon cette étude.
Leur niveau de fortune s'est accru de près d'un tiers l'an passé, à 2.000 milliards de dollars, ont évalué les auteurs de l'étude qui ont répertorié 637 milliardaires en Asie.
La concentration de richesse reste pour l'instant plus importante aux Etats-Unis, où la fortune combinée des 563 milliardaires recensés se montait à 2.800 milliards l'an passé (contre 2.400 milliards un an plus tôt).
A ce rythme, le niveau de fortune des milliardaires asiatiques pourrait cependant dépasser celui de leur homologues américains d'ici quatre ans, d'après cette étude.
Depuis la crise financière, l'Asie est devenue un important relais de croissance pour les banques privées, qui y ont étoffé leur palette de services pour capitaliser sur l'émergence d'une nouvelle classe de grosses fortunes.

Vendredi 3 Novembre 2017

Lu 634 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.