LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Peter Odemwingie voit rouge

Samedi 30 Janvier 2010

"Il n'y avait pas de logique et le Nigeria aurait dû jouer de façon plus offensive", critique Peter Odemwingie, l’attaquant du Nigeria.
Quel sentiment vous inspire cette élimination ?
 "On est déçu. Je n'arrive pas à croire à ce qui est arrivé. On avait le match à notre main. Si encore l'adversaire avait gagné facilement contre nous... Mais ce n'était pas le cas. Dans certains autres matches, on a été un peu chanceux mais on ne peut pas avoir la chance avec soi tous les jours et aujourd'hui il ne nous en restait plus. Le Ghana a mérité sa victoire même si c'est nous-même qui la lui avons donnée".
 Qu'est ce qui a fait la différence ?
 "On a joué si mal, on a été tellement individuel alors que le Ghana était tellement organisé. Au début, on n'a pas été assez créatif, ensuite on a été un peu fatigué. On aurait dû jouer plus offensif comme on a su le faire lors des vingt dernières minutes. On n'a pas joué comme l'équipe nigériane joue normalement".
Quelles fautes tactiques avez-vous commises ?
 "On commence avec un seul attaquant, comme l'équipe du Ghana. Cela ne nous a pas aidé car on n'a pas tellement eu d'occasions. On aurait dû vite changer les choses mais on n'a rien fait. Pourtant, on savait que le Ghana allait jouer dos à son but. On joue avec trois milieux défensifs qui ont les mêmes qualités. Dans ces conditions, on ne peut pas faire des centres, se créer des occasions. Il n'y avait pas de logique dans notre jeu et c'est pour ça qu'on ne pouvait pas gagner".
Physiquement, comment vous êtes-vous senti ?
"Pas bien. Pour garder de la lucidité, on aurait dû avoir plus de fraîcheur. Il nous a un peu manqué ça, car on était un petit peu fatigué. Trois jours, ce n'était pas assez pour récupérer après 120 minutes contre la Zambie". Difficile dans ces conditions de se projeter immédiatement sur ce match pour la 3e place... "Maintenant je pense que ce sont ceux qui n'ont pas encore eu leur chance qui vont jouer car un jour de récupération seulement avant le match de la 3e place, ce n'est pas possible pour nous. En plus, on doit encore voyager".
Que vous manque-t-il pour progresser ?
"On a besoin de plus d'options dans notre jeu. On ne doit pas seulement jouer en 4-3-3 comme on le fait depuis deux ans. Il faudra travailler le 4-4-2 aussi par exemple comme le font les autres formations. On a aussi beaucoup à travailler sur les coups francs, les corners. Ce sont nos points faibles".

L

Lu 169 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter