Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelle édition du Festival des arts populaires de l’Oriental à Berkane




Nouvelle édition du Festival des arts populaires de l’Oriental à Berkane
La 7ème édition du Festival des arts populaires de l’Oriental se déroulera du 30 août au 1er septembre à Berkane sous le thème “Les arts populaires de l’Oriental: mémoire, diversité et continuité”, a indiqué le ministère de la Culture et de la Communication dans un communiqué.
Organisé par le ministère en partenariat notamment avec la commune de Berkane, cet événement s’inscrit dans le cadre de la préservation des traditions et des arts populaires, étant une composante de l’identité nationale et du patrimoine immatériel auquel Sa Majesté le Roi Mohammed VI accorde une importance particulière.
Ce festival, initié avec le soutien de la préfecture de Berkane, ambitionne de contribuer au rayonnement culturel et artistique de la ville de Berkane et de la région de l’Oriental, ainsi que la promotion de leur richesse patrimoniale, explique la même source, ajoutant qu’il vise également la préservation de ce patrimoine et son transfert aux générations montantes afin de consolider l’identité culturelle marocaine et contribuer à la sauvegarde notamment de la mémoire populaire orale.
La 7ème édition du festival propose un programme culturel et artistique diversifié à travers des soirées musicales, avec la participation d’un ensemble de groupes locaux et régionaux.
En plus de ces soirées artistiques, une conférence sera organisée sur “Les danses populaires de l’Oriental: enjeux de préservation et mécanismes de standardisation”, et ce, avec la participation de professeurs spécialisés dans les arts populaires.
Une exposition de costumes et d’instruments de musique spécifiques à la région est prévue dans le cadre du festival. A l’instar des précédentes éditions du festival, des hommages seront rendus, lors de cette 7ème édition, à des pionniers et des figures de l’art et de la culture, en reconnaissance de leur rôle en tant que garants de la continuité de ces arts et afin d’encourager les artistes de l’art populaire à donner davantage pour une meilleure préservation de cet héritage ancestral. 

Vendredi 30 Août 2019

Lu 1384 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif