Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Morocco Foodex à la conquête du marché britannique

Présenter le potentiel de l'offre marocaine et souligner sa capacité de réactivité


Libé
Dimanche 6 Novembre 2022

Morocco Foodex à la conquête du marché britannique

L’établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations "Morocco Foodex" a organisé, vendredi à Londres, une action de promotion à destination du marché britannique.

Tenu autour de la thématique "Morocco, Kingdom of Taste", cet événement a permis de présenter le potentiel de l'offre marocaine et de souligner sa proximité géographique et sa capacité de réactivité face à la demande britannique.

La directrice de Morocco Foodex, Ghita El Ghorfi, a ainsi mis en exergue les chiffres en progression croissante des exportations marocaines qui dépassent aujourd'hui les 3,5 millions de tonnes, dont 2,2 millions sont constitués de fruits et légumes, 800.000 tonnes de produits de pêche et quelque 550.000 tonnes de produits agricoles transformés, rapporte la MAP.

Plus de 281.000 tonnes ont été exportées au marché britannique en 2021, a détaillé Mme El Ghorfi, précisant que jusqu'à fin octobre 2022, les exportations du Maroc vers le Royaume-Uni ont progressé de 11% par rapport au même mois de l'année précédente.

De son côté, le président de la Chambre britannique de commerce au Maroc, Stephen Orr, a fait remarquer qu'''il existe de grandes possibilités de complémentarité'' entre le Maroc et le Royaume-Uni, notamment dans le domaine agricole où des transferts de technologies peuvent être réalisés des deux côtés.

Tout en soulignant l'ampleur des investissements marocains dans les énergies renouvelables qui vont, selon lui, contribuer à développer davantage le secteur industriel, M. Orr a relevé que le nouveau port, qui devrait voir le jour à Dakhla, contribuera à accroître davantage les échanges entre les deux pays.

Il a, par ailleurs, vanté la stabilité politique du Maroc, qui permet de conclure avec assurance des contrats longue durée.

Pour sa part, le représentant de l'ambassade du Maroc au Royaume-Uni, Mouad Ibriz, a indiqué que depuis la signature de l'accord d'association post-Brexit le 26 octobre 2019, le commerce de biens et de services entre les deux pays n'a fait qu'augmenter, précisant qu'une hausse de 59,2%, pour un montant d'environ 2,3 milliards de livres sterling, a été enregistrée entre 2021 et 2022. Cet accord crée donc une nouvelle dynamique et a un impact positif sur le choix des consommateurs, les prix et, en fin de compte, la croissance économique et le bien-être, a souligné M. Ibriz, notant qu'il s'agit de gains palpables, en termes d'exportations, d'activité économique et d'emplois.

De plus, la production agroalimentaire du Maroc est conforme aux normes internationales, ce qui en fait un partenaire fiable capable de fournir au Royaume-Uni beaucoup plus de produits agricoles, a-t-il poursuivi, rappelant que les fruits et légumes représentaient 36,6% des importations britanniques depuis le Maroc en 2021.

"Ces résultats commerciaux nous donnent la confiance nécessaire pour définir des objectifs plus ambitieux", a assuré M. Ibriz.

Organisé au profit d'entreprises marocaines productrices et exportatrices des fruits rouges, d'huile d'olive, d'olives de table et de produits de pêche, cet événement a été l'occasion de mettre en avant les attraits du Maroc au niveau de la qualité des produits ayant l’origine Maroc, la régularité et la capacité de production, la flexibilité, le respect des normes écologiques et la maîtrise du calendrier de production.

Grâce aux rencontres B2B avec les opérateurs britanniques, il a offert aux producteurs et exportateurs marocains de nouvelles possibilités d’accroître le volume, la diversité et la valeur de leurs exportations vers le Royaume-Uni, tout en leur permettant de mieux comprendre les besoins du marché anglais.



Lu 1607 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS