Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Memphis Depay séduit toujours le Camp Nou


Deux semaines après son récital contre la Real Sociedad, Memphis Depay séduit toujours le Camp Nou avec le but de la victoire (2-1) pour le FC Barcelone contre Getafe dimanche pour la 3e journée de Liga, tandis que l'Atlético Madrid a arraché un nul inespéré 2-2 contre Villarreal. Les Catalans ont ouvert la marque dès la 2e minute avec un but express de Sergi Roberto à la reprise d'un centre de Jordi Alba, puis Getafe a égalisé sur une jolie combinaison conclue par Sandro (19e). Et l'ex-attaquant lyonnais Depay a scellé la victoire avec un joli but à la 30e minute. "Le N.10 aurait dû être pour Memphis", écrivait Marca sur son site dimanche soir, en référence au numéro laissé libre par Lionel Messi, qui faisait ses débuts sous les couleurs du Paris SG à Reims en soirée. Lors des trois premiers matches sous les couleurs blaugrana, l'international néerlandais a déjà marqué deux buts et a délivré une passe décisive. C'est la recrue la plus efficace du Barça depuis Cesc Fabregas en 2011 (trois buts et quatre passes décisives lors de ses trois premiers matches de Liga). Il a même manqué le doublé de peu, mais sa reprise en aile de pigeon d'un centre de Sergiño Dest n'a pas accroché le cadre en toute fin de match (85e). Les hommes de Ronald Koeman ont maîtrisé la première période, puis ont levé le pied après la pause... et ont même failli se faire surprendre par un ancien de la maison, Carles Aleña (56e), puis par Nemanja Maksimovic (60e), qui ont eu les ballons pour égaliser. Antoine Griezmann est notamment passé à côté de son match, et a été brièvement sifflé par le public. "En tant qu'entraîneur, je ne peux jamais cautionner que le public siffle un de nos joueurs. On peut toujours critiquer un joueur s'il n'a pas la bonne attitude, mais ce n'est pas le cas d'Antoine. Il n'a certes pas eu l'efficacité requise, il n'était pas super bien, mais c'est juste un match. L'équipe n'a pas trouvé les espaces pour lui non plus. On ne peut pas lui demander de marquer quatre buts à chaque match", l'a défendu Koeman en conférence de presse. Le champion d'Espagne en titre a de son côté calé pour la première fois de la saison sur sa pelouse: l'Atlético Madrid a arraché le match nul 2-2 en toute fin de match contre le vainqueur de la Ligue Europa, Villarreal, en clôture de la 3e journée. Les "Rojiblancos" ont gâché énormément d'occasions et ont encaissé le premier but, par Manu Trigueros à la 52e. Ils ont vite répliqué par leur "Pistolero" uruguayen Luis Suarez (59e), mais la défense madrilène a de nouveau failli à la 74e, laissant la recrue Arnaut Danjuma redonner l'avantage au "Sous-marin jaune". Mais alors que le match semblait promis aux visiteurs, l'Atlético est revenu de manière inespérée au bout de la nuit: à la 90e+5, Aissa Mandi a marqué un but contre son camp après une mésentente avec son gardien, et a offert l'égalisation à l'Atlético. "Leur deuxième but nous a généré de la tristesse, parce qu'on était en train de perdre un match qu'on aurait pu gagner. Puis a surgi ce que ce sport a de juste dans son injustice", a résumé Simeone en conférence de presse d'après-match. Pourtant, les hommes de Diego Simeone avaient largement le match en mains: à la pause, ils dominaient les statistiques, avec treize frappes contre zéro côté Villarreal. Mais les efforts de l'international français Thomas Lemar, omniprésent et irréprochable dans les lancements des offensives madrilènes, avec notamment une frappe qui a touché le montant droit des cages de Geronimo Rulli à la 23e, ont été vains. Avec ce premier couac, l'Atlético revient au niveau d'un petit peloton qui domine le classement avec 7 points après trois journées: on y trouve l'étonnant promu Majorque, Valence, Séville, le FC Barcelone et le Real Madrid, leader à la différence de buts générale. A noter également l'éclatante victoire du Rayo Vallecano, fraîchement promu en Liga, qui a étrillé Grenade 4-0 en début de soirée.

Libé
Mardi 31 Août 2021

Lu 740 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:05 Patrick De Wilde, le globe-trotter

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:00 Le HUSA renoue avec la victoire

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS