Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Meeting Mohammed VI d’athlétisme : Le forfait de Wilfred Bungei


MAP
Mercredi 20 Mai 2009

Meeting Mohammed VI d’athlétisme : Le forfait de Wilfred Bungei
Le champion olympique du 800 m, le Kenyan Wilfred Bungei a exprimé sa déception de ne pas être d’attaque et de prendre part, samedi prochain à Rabat, à la deuxième édition du meeting international Mohammed VI d’athlétisme.
“J’aurai aimé m’aligner au départ de ce meeting mais j’ai contracté une blessure à un tendon à la jambe droite qui m’oblige à m’éloigner de la piste pour plusieurs semaines”, a-t-il déclaré à la MAP.
“Je suis profondément déçu de cette absence forcée après une longue période de préparations pour entamer ma saison en terre africaine”, a dit Wilfred Bungei, joint par téléphone.
Blessé à l’entraînement, Bungei, sacré deuxième sportif kenyan en 2008 derrière le marathonien Samuel Wanjiru, sera “absent des pistes au moins jusqu’au 15 juin prochain avant de décider de son programme pour la suite de la saison”.
La carrière de cet athlète, révélé en 1998 avec l’argent des championnats du monde juniors d’Annecy (France) avant de monter en puissance aux Mondiaux en salle de Moscou (2006) avec la médaille d’or, a été perturbée par plusieurs blessures.
Aux derniers Jeux olympiques, il avait remporté son premier titre majeur en plein air avec un chrono de 1:44.65.
Si Wifred Bungei ne sera pas présent, le tableau de la deuxième édition du meeting international Mohammed VI sera rehaussé par l’engagement d’autres grosses pointures de l’athlètisme qui se sont illustrés aux Olympiades d’été de Pékin. A commencer par la Kenyane Pamela Jelimo, sacrée sur le 80 m, la Britannique Christine Ohuruog, vainqueur du 400m, et l’Estonien Gerd Canter, détenteur de l’or du lancer du disque.
Seront de la partie également l’Ukrainienne Irina Lishchinska, vice-championne olympique du 1.500m, la Sud-africaine Godfrey Mokoena, médaillée d’argent du saut en longueur, en plus de la championne marocaine Hasna Benhassi (800m), médaillée de bronze en 2008 et d’argent en 2004, ainsi que le Kenyan Richard Mateelong, qui a gagné le bronze du 3.000m steeple.
Les organisateurs, qui ambitionnent de dépasser le nombre des athlètes présents lors la première édition, sont animés par le souci d’assurer à cette compétition un large rayonnement. Quinze épreuves seront ainsi au programme.
Ce rendez-vous verra, en outre, la présence de plusieurs personnalités de marque, notamment le président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack, le président de la commission médicale et lutte antidopage au sein de cette instance, Gabriel Dolé, ainsi que le président de la Confédération africaine d’athlétisme, Malboum Kalkaba.


Lu 330 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS