Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marrakech capitale mondiale de la statistique

Le 61ème Congrès de statistiques, une opportunité pour faire valoir la position du Maroc




Le choix du Maroc pour l’organisation de la 61ème Session du Congrès mondial de statistiques, prévue du 16 au 21 juillet prochain à Marrakech, témoigne du niveau de confiance dont jouit notre pays, a déclaré Ahmed Lahlimi Alami, haut-commissaire au plan.
« C’est une réelle opportunité pour faire valoir sa position dans le domaine de la statistique au niveau du continent africain et de la région arabe », a-t-il souligné lors d’une rencontre qu’il a présidée, mercredi 28, au siège du Haut-commissariat au plan à Rabat.
Au cours de son exposé, le patron du HCP a aussi indiqué que le choix de Marrakech pour abriter ce congrès, « moins d’une année après l’accueil de la 22ème session de la Conférence des parties sur le changement climatique (COP22),  témoigne, par ailleurs, du rayonnement international de la ville ocre et de ses potentialités d’accueil et d’organisation de manifestations de telle envergure ».
A noter que le Maroc accueille cet important rendez-vous d’envergure mondiale à la demande de l’Institut international de statistique (IIS), un réseau mondial créé en 1885 et qui compte parmi ses membres d’éminents statisticiens du monde et plusieurs institutions de statistique, nationales et internationales.
Notons aussi que cet événement, organisé conjointement par le HCP et l’IIS, se tient pour la quatrième fois en Afrique et qu’il réunira plus de 2000 participants de 120 pays, relevant d’instituts nationaux de statistique, d’universités et centres de recherche, d’associations de statisticiens, d’institutions régionales et internationales ainsi que du secteur privé.
« Ce congrès offre aux participants, notamment des pays arabes et africains, l’occasion d’échanger expériences et bonnes pratiques et de faire valoir les progrès et avancées réalisés en matière de statistique dans leurs pays et régions respectifs », a expliqué le haut-commissaire au plan.
Signalons qu’un programme scientifique riche et diversifié a été concocté à cette occasion et qu’il comporte plus de 330 sessions, une trentaine d’évènements parallèles, une cinquantaine de réunions administratives, une dizaine de cours de formation, une centaine de posters et une vingtaine de stands d’exposition.
Selon le comité d’organisation, lesdites sessions sont réparties en 152 sessions d'invités (498 contributions), 87 sessions de sujets spéciaux (327 contributions), 65 sessions de communications libres (449 contributions) et 30 sessions de discussion de type tables rondes.
S’agissant des contributions scientifiques prévues lors de ce congrès, Ahmed Lahlimi Alami a assuré que « 92 seront présentées par des chercheurs marocains dont 33 par des cadres relevant du Haut-commissariat au plan ».
Globalement, « les thématiques qui seront abordées lors des sessions du programme scientifique portent sur les récents développements de la théorie statistique, les différents domaines d'application de la statistique officielle, les innovations techniques et technologiques et leur usage dans les opérations statistiques », a indiqué le HCP soulignant que d’autres activités seront organisées en marge des travaux du congrès sous forme de conférences plénières. Ainsi que des ateliers de formation de courte durée notamment au profit des jeunes statisticiens issus de divers pays, a-t-il précisé.
Des activités auxquelles il faudra ajouter celles relevant du volet administratif avec plus de 50 réunions administratives, 5 réunions satellites organisées par les différentes associations de l’IIS  et des cérémonies de remise de prix octroyés par ces associations.
Du côté du HCP, précisons que l’organisme public organisera deux évènements spéciaux d’envergure internationale. Le premier, en partenariat avec la présidence marocaine de la COP22 sur le thème «Quelles approches statistiques pour la mesure de l’environnement et des effets du changement climatique ?» et le deuxième, en partenariat avec le ministère de la Planification, du Développement et de la Statistique de l’Etat du Qatar, sur le thème «La Révolution des Données au service des objectifs du développement durable».
A l’occasion de ce congrès, le HCP prévoit de réunir, conjointement avec la CEA, les directeurs généraux des Instituts nationaux de statistique africains en vue  d'initier la réflexion sur l'organisation, en 2018 au Maroc, d'une conférence sous le thème «Le rôle de la statistique dans le processus d’intégration de l’Afrique».
Soulignons enfin qu’au terme des travaux de ce congrès, un prix international de statistique sera décerné au professeur David Cox, éminent statisticien britannique pour ses travaux relatifs au modèle d’analyse des données de survie. Ce prix, institué par la fondation portant le même nom, regroupant cinq organisations statistiques de renommée mondiale, est la plus haute distinction honorifique dans le domaine de la statistique,
Comme il a été rappelé lors de cette rencontre, l’Institut international de statistique est doté depuis 1949 du statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies et exerce une influence sur la communauté statistique internationale par la notoriété de ses sept associations spécialisées dans les différents domaines de la statistique dont particulièrement les statistiques mathématiques et les probabilités, les statistiques officielles, les méthodologies d’enquêtes statistiques ainsi que les statistiques d’entreprise, de l’éducation et de l’environnement.
Le Congrès mondial de statistiques, qui se tient tous les deux ans, constitue l’une de ses plus importantes activités.

 

Alain Bouithy
Vendredi 30 Juin 2017

Lu 1401 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.