Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Managem fixe son dividende à 21 DH/action

Le groupe minier affiche des résultats en nette progression au second semestre




Managem fixe son dividende à 21 DH/action
Au titre de l’exercice 2016, Managem a décidé la distribution d’un dividende de 21 dirhams par action, payable à partir du 17 juillet 2017, a annoncé récemment, le groupe minier coté. L’assemblée générale ordinaire (AGO) des actionnaires de Managem décide de distribuer, au titre de l’exercice 2016, un dividende global de 192,33 millions de dirhams (MDH), soit un dividende unitaire de 21 dirhams par action, souligne le Groupe dans un communiqué post-AGO. L’assemblée générale décide, en outre, d’affecter au compte "report à nouveau" le solde non distribué, soit près de 157,75 MDH, relève la même source, notant que le dividende 2016 sera payé, sous déduction de la taxe retenue à la source, à partir du 17 juillet 2017, selon les modalités prévues par la législation en vigueur, rapporte la MAP.
Après avoir entendu lecture des rapports du Conseil d’administration et des commissaires aux comptes, l’AGO, réunie 16 juin 2017 à Casablanca, a approuvé le bilan et les comptes de l’exercice 2016 tels qu’ils sont présentés, se soldant par un bénéfice net comptable de 269,95 MDH, précise le communiqué. Par ailleurs, les résolutions qui ont été publiées préalablement à la tenue de l’Assemblée dans "L’Economiste" du 12 mai 2017, ont été adoptées à l’unanimité des votes valablement exprimés, ajoute Managem dans son communiqué publié sur le site web de la Bourse de Casablanca. Après un premier semestre 2016 difficile marqué par la publication d'un profit warning, Managem redresse la barre durant la seconde moitié de l’année et affiche des résultats en nette progression.
En effet, le groupe minier a bénéficié de la reprise des cours des métaux de base et précieux sur fond de contexte politique européen et américain perturbé pour afficher un chiffre d'affaires consolidé en progression de 1,4% à 4,37 milliards de dirhams (MMDH). Les ventes de la compagnie minière ont également profité de l'accélération des volumes de production sur le second semestre 2016 par rapport à celui de 2015 notamment l'argent (+32%), le zinc (+8%) et le Cobalt (+4%). Dans ces conditions, et intégrant un résultat financier qui atténue son déficit de 41% à -148 MDH, suite notamment à la non récurrence du bilan de change négatif réalisé en 2015, le résultat net part du Groupe (RNPG) ressort en nette amélioration de 41% à 289 MDH.
En 2016, Managem a poursuivi sa stratégie ambitieuse de développement afin de devenir un opérateur multi-minier de référence de la région. C'est ainsi que le groupe a signé, en octobre dernier, un accord avec Avocet pour une prise de participation dans le projet aurifère de TRI-K en Guinée (2 million d'onces et de 1 millions d'onces de ressources inférées) et la délimitation de ressources cuprifères importantes sur le site de Tizert. Managem a également annoncé la conclusion, le 27 mars 2017, d'un accord avec le groupe minier chinois Wanbao Mining en vue de développer conjointement un projet cuprifère de grande taille en République Démocratique du Congo.
L'accord entre les 2 parties devrait porter sur l'acquisition par Wanbao Mining de 61,2% du capital de Lamikal - La Miniere de Kalukundi -, filiale à 81,2% de Managem International, elle-même filiale détenue à 100% par Managem S.A., pour un montant total de 56 millions de dollars. Managem perdrait ainsi le contrôle de sa filiale mais participerait aux organes de gouvernance et continuerait à apporter son expertise technique sur le projet. Les deux parties ambitionneraient ainsi d'investir dans le développement de la mine de Lamikal pour une production annuelle de 50.000 tonnes par an à l’horizon 2019.

Mercredi 28 Juin 2017

Lu 602 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.