Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Malgré la débâcle, le coach Tardy est maintenu dans son poste : Saison ratée pour l’OCK


Chouaïb Sahnoun
Vendredi 3 Avril 2009

Malgré la débâcle, le coach Tardy est maintenu dans son poste : Saison ratée pour l’OCK
En dépit de la déconfiture de l’équipe et les réclamations incessantes du public khouribgui demandant le départ du coach français, Richard Tardy, la position du bureau dirigeant de l’OCK est déconcertante.
Le président du club, Ahmed Charbi, défend toujours Tardy estimant que la  dernière défaite, à Rabat, devant l’ASFAR n’incombe en rien à l’entraîneur, mais aux joueurs et à l’arbitrage qui sont responsables.
Tous les observateurs se demandent pourquoi on tient tant à Tardy. Est-ce à cause du contrat le liant au club jusqu’à la fin de la saison? Ou y a-t-il anguille sous roche? Et pourtant, on avait limogé François Bracci, l’actuel coach du DHJ classé 2ème de l’exercice du GNFEI, après quatre mois (du 26 juillet au 31 décembre 2007) en remplacement de Mustapha Madih, pour des raisons infondées et surtout que l’équipe occupait la quatrième place. Et après lui le Belge, Henri Dépireux, avant de passer six mois, à la tête du onze khouribgui (du 14 janvier au 4 juin 2008).
Selon les fans de l’OCK Tardy n’a apporté aucune valeur ajoutée au club qui regorge de joueurs talentueux tels que Largou, Bezghoudi, Mahdoufi, Bouizgar, Askari, Nejmi et d’autres.
Depuis feu Mustapha Bettache, en passant par Dolyzar, Youmir, Blinda, Riedel, Faria, Youri Sebastienco, Louzani, Milani et Mustapha Madih qui a eu le doublé avec le club, le championnat et la coupe la saison 2006/2007 aucun de ces coachs n’avait le feu vert pour le recrutement et le choix des joueurs, hormis Tardy. Ainsi, les transferts effectués au début de la saison ont nécessité plus de 300 millions de centimes. Le bureau avait consenti à beaucoup de dépenses, malheureusement les résultats n’ont pas suivi. Au contraire, l’équipe va vers la dérive à pas feutrés.
«Ce n’est pas possible que la déconfiture de la dernière journée, à Rabat, n’a pas mis la puce à l’oreille au bureau dirigeant de l’Olympique, dit Omar, un fervent supporter de l’équipe, la catastrophe, la débâcle, cette journée du 29 mars, au complexe Moulay Abdellah, devant les Militaires, restera gravée dans nos mémoires, 5 buts à zéro, c’est inadmissible, c’est rare qu’on trouve pareil score dans les annales du football».
«Cette cuisante défaite de l’OCK devant l’ASFAR, a laissé un goût amer chez tous les supporters de l’Olympique, rétorque un chauffeur de taxis. Pourquoi ne demande-t-on pas à l’entraîneur Richard Tardy de plier bagages? Qu’attend-on, pour le faire? Peut-être jusqu’à ce que l’équipe soit dans la zone dangereuse. Ce soit disant entraîneur n’a rien ajouté de plus au club; au contraire, l’équipe s’enfonce journée après journée».
En effet, depuis la 19ème journée, le match contre le KAC, l’équipe n’a récolté que huit points sur 18 points. Et pour mémoire, sous la conduite du cadre national, Mustapha Madih, l’OCK était classé premier dans le championnat national de football d’élite, depuis le début de la saison 2006/2007, battant tous les records nationaux comme équipe n’ayant pas perdu de matchs jusqu’à la 19ème journée et ayant franchi l’aller avec 35 points. Le même nombre de points que le club a, actuellement, dans l’escarcelle après la 24ème journée. Sa ligne d’attaque n’a marqué que 16 buts contre 20 encaissés, une différence de moins cinq buts. Aucune autre équipe de l’exercice n’a une telle différence de buts, excepté les trois mal lotis, la JSM, le MCO et le SCCM.
Les supporters ont beau demander le départ de Tardy, le bureau dirigeant tient toujours à lui. En tout cas, espérons que ce public se trompe et on ne viendra pas demander à l’entraîneur d’assurer le maintien de l’OCK dans la cour des grands.

o FRMF : candidature officielle de Fassi Fihri

M. Ali Fassi Fihri, membre du Comité directeur du Club Fath Union Sport (FUS), directeur général de l'ONE, a annoncé mercredi sa candidature pour la présidence de la Fédération royale marocaine de football (FRMF).
Un communiqué de la FRMF avait annoncé mardi la convocation d'une assemblée générale de la Fédération pour le 16 avril courant.
La même source avait indiqué que le Général de Corps d'armée Housni Benslimane, président en exercice de la FRMF, ne se portera pas candidat pour un nouveau mandat.


Lu 331 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Février 2023 - 17:05 Elimination au goût amer pour le WAC

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS