Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

MCO-RSB dans un stade flambant neuf

La fête gâchée par une horde sauvage




Le WAC creuse l’écart et le Raja renoue avec la victoire

Si à Berrechid et Safi, le football a été au rendez-vous, à Oujda, ce sont le chaos et le vandalisme qui ont dominé. Le derby de l’Oriental, disputé mercredi, a viré au cauchemar au point où l’on serait tenté de dire qu’il vaudrait mieux que chacun des deux clubs évolue dans une division à part.
Pour ce match de mise à jour (16ème journée) du calendrier du championnat national de football, Botola Maroc Telecom Pro 1, entre le MCO et la RSB, tout portait à croire que ce serait la fête au stade d’Honneur d’Oujda qui venait de rouvrir ses portes après avoir été remis à neuf. Loin de là, les surexcités des deux bords avaient d’autres visées et ils ne s’étaient pas gênés de foutre la pagaille, procédant à leur désolant festival de casse dans les gradins, sur la pelouse et au niveau des dépendances du stade.
L’équipe berkanie n’a pas été en reste, après avoir été acculée à ne quitter les vestiaires qu’aux alentours de 21 heures, soit quatre heures après la fin du match. Attendus au tournant par des nervis, les joueurs et le staff de la RSB, pour leur sécurité, ont été escortés dans un premier temps par la police puis par la gendarmerie Royale et n’ont pu regagner Berkane qu’à une heure tardive de cette fameuse soirée de mercredi.
Trop c’est trop, sachant que de pareils incidents sont devenus itératifs et le dernier en date remonte à dimanche dernier après l’invasion de la pelouse du Grand stade d’Agadir par le public à l’occasion du match HUSA-AS FAR qui a tourné à l’avantage des Militaires par 2 buts à 1.
A propos de cette rencontre entre le MCO et la RSB, sifflée par un trio d’arbitrage sénégalais conduit par Maguete Ndiaye, la victoire est revenue à l’équipe locale sur le court score de 1 à 0, but d’Abdallah Khafifi à la 54ème mn.
Il s’agit de la deuxième victoire d’affilée pour les Oujdis qui se hissent désormais au sixième rang avec 24 points, en compagnie de leur adversaire du jour, de l’ASFAR et de l’OCS défait à domicile par le Raja.
En ce qui concerne ce match en retard comptant pour la 17ème manche et disputé à huis clos, les deux protagonistes ont produit un match plein, avec un Raja beaucoup plus entreprenants, se créant bon nombre d’occasions dont juste une a été concrétisée. Il a fallu attendre le temps additionnel (90+4) pour que les Verts, qui restaient sur deux  nuls, trouvent le chemin des filets par l’entremise du pur produit du club, Soufiane Rahimi.
Une victoire combien précieuse qui permet au Raja de gagner deux places pour se retrouver dauphin avec 28 points sachant qu’il dispose de deux matches en moins contre le Chabab d’Al Hoceima et le Hassania d’Agadir.
Mais s’il y a un club en droit de se targuer de ses performances, c’est sans aucun doute le Wydad. La machine des Rouges continue d’engranger les victoires, ajoutant à son lot la séduisante formation de Berrechid, battue dans son propre fief sur la marque de 2 à 1.
Les buteurs wydadis lors de ce match de mise à jour (17ème journée) ont été Cheikh Comara (58è) et Mohamed Nahiri (80è), au moment où la réalisation des promus cette saison à la cour des grands a été l’œuvre de Mohamed Aymen (77è) sur un coup de pied arrêté magistralement transformé.
Sur 18 matches joués, le WAC confirme son parcours de champion avec 12 victoires, contre trois issues de parité et autant de défaites, ce qui donne lieu à un compteur à 39 unités, soit une avance confortable sur ses poursuivants.

Mohamed Bouarab
Vendredi 22 Février 2019

Lu 621 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19