Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

M’Rabih Ahmed Mahmoud Adda  Des milliers de Sahraouis croupissent dans les geôles de Tindouf




M’Rabih Ahmed Mahmoud Adda   Des milliers de Sahraouis croupissent dans  les geôles de Tindouf
Dans un enregistrement, à partir du trou où il est séquestré dans la tristement célèbre prison de Rachid près de Rabouni et qu’il a pu faire diffuser sur le réseau social Facebook par ses cousins, le prisonnier Ahmed Mahmoud Adda a indiqué que des centaines de Sahraouis emprisonnés par le Polisario vivent dans des conditions désastreuses dans une fosse commune au milieu des camps. Ces prisonniers dont le seul crime est d’avoir révélé les violations des droits de l’Homme et les agissements inhumains perpétrés par les dirigeants du Polisario et leur milice, appellent au soulèvement populaire contre ces tortionnaires.
Le séquestré Adda a souligné que depuis 4 jours, ses tortionnaires éprouvent un plaisir sadique à mettre du sel sur ses plaies béantes provoquées par la torture qu’ils lui font subir au quotidien, après qu’il a diffusé un enregistrement décrivant la fosse où sont enfermés les séquestrés sahraouis par les miliciens du Polisario qui considèrent qu’ils ont un droit de vie et de mort sur eux et sur  tous les Sahraouis des camps de Tindouf. Estimant que le soulèvement des habitants des camps contre les tortionnaires de la direction criminelle du Polisario, constitue l’unique solution, le séquestré de Rachid a exhorté tous les Sahraouis à se soulever contre ceux qu’il a qualifiés de monstres, sans scrupules.
Pour rappel, le dénommé Ahmed Mahmoud Adda avait été kidnappé par la milice du Polisario pour le compte du DRS algérien, après qu’il a dénoncé les crimes, meurtres, kidnappings, tortures  et violations des droits de l’Homme ainsi que les crimes perpétrés par la direction du Polisario sur instruction et avec la complicité des services de renseignements algériens.
 

Ahmadou El-Katab
Lundi 16 Mai 2016

Lu 982 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés