Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liverpool-Real Finale épique à Paris sur fond de Ballon d'Or


Libé
Jeudi 5 Mai 2022

Liverpool-Real Finale épique à Paris sur fond de Ballon d'Or

Le rouleau-compresseur de Liverpool contre l'immuable Real Madrid: la troisième finale de Ligue des champions entre ces deux mastodontes européens, le 28 mai au Stade de France, promet une bataille épique avec, en toile de fond, la quête d'un quadruplé et celle du Ballon d'Or.

Les Reds contre la Maison Blanche... Le duo Mohamed Salah-Sadio Mané contre le sauveur Karim Benzema. Le flamboyant Jürgen Klopp contre le sobre Carlo Ancelotti... Le foot européen pouvait-il rêver d'une meilleure finale pour sa prestigieuse C1 ?

Le Stade de France de Saint-Denis, désigné en lieu et place de l'hôte initial, Saint-Pétersbourg, après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, se prépare donc à recevoir des cohortes rouges et blanches de supporters, dans ce qui se présente sans doute comme le sommet de la saison 2021-22 du football mondial.

Car en plus de délivrer des prestations spectaculaires à chaque match - la demi-finale folle entre le Real et City restera sans doute longtemps dans les mémoires -, ces deux écuries empilent les titres: le Real vient d'être sacré en Championnat d'Espagne, quand Liverpool vise encore un incroyable quadruplé C1-Coupes nationales-Premier League.

L'enceinte francilienne et ses 80.000 places se prendra-t-elle à chanter "You'll never walk alone", l'hymne liverpuldien ?

L'exploit paraît impensable, mais Anfield en rêve depuis quelques semaines. Car Liverpool a déjà gagné la Coupe de la Ligue anglaise. Car il est en finale de la Coupe d'Angleterre contre Chelsea le 14 mai. Car il n'est, enfin, qu'à un point de Manchester City en Premier League, avec une 38e et dernière journée prévue le 22 mai, six jours avant Paris...

"Aucune équipe dans l'histoire du football anglais n'a réussi le quadruplé, non ? C'est parce que c'est extrêmement difficile. On est encore très loin de penser à un truc aussi dingue", avait balayé Klopp début mars. Difficile, néanmoins, de chasser ce doux rêve maintenant que les Reds ont leur place en finale.

Saint-Denis accueille une panoplie de stars, mais un roi retient déjà l'attention: Karim Benzema. Dans le stade fétiche des Bleus, dont il a longtemps été banni avant de revenir en trombe l'été dernier, le héros de Madrid est prêt à écrire une nouvelle page de son histoire.

Avec 15 buts cette saison en C1, dont 10 en phase finale, "KB9" se pose en immense favori du Ballon d'Or et se mesure directement aux deux rares concurrents qui le lui convoitent: Mané et Salah.

Déjà finalistes de la CAN remportée par le Sénégal, ces deux attaquants tutoient à nouveau le graal, avant d'ouvrir une page incertaine de leur carrière, alors que leurs contrats expirent dans un an et que leurs prolongations sont loin d'être assurées.

Les ingrédients sont donc réunis. Le Real vise une 14e Ligue des champions, ce qui ferait deux fois plus de titres que son dauphin dans l'histoire, l'AC Milan. Liverpool rêve lui de soulever la Coupe aux grandes oreilles pour la septième fois, après son dernier sacre en 2019 face à Tottenham.

Entre les deux formations, c'est aussi une belle: la première finale entre les deux clubs est allée dans l'escarcelle de Liverpool, 1-0 en 1981; la deuxième a souri aux Madrilènes, 3-1 en 2018.

Pour les entraîneurs enfin, il est question de suprématie. Si Jürgen Klopp peut marquer un peu plus l'histoire des Reds, Carlo Ancelotti n'est plus qu'à une marche de devenir le premier coach à remporter quatre fois le titre suprême.



Lu 604 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS