Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue Europa United, Roma et Villarreal prennent une option





Manchester United, l'AS Rome et Villarreal en s'imposant tous trois à l'extérieur jeudi en mach aller des quarts de finale de la Ligue Europa, ont pris une option pour la qualification aux demi-finales. Arsenal de son côté qui avait fait le plus dur en trouvant enfin l'ouverture à la 86e minute par l'ancien Lillois Nicolas Pépé pourra avoir des regrets, avec l'égalisation du Slavia Prague dans le temps additionnel (1- 1). Les Mancuniens de Paul Pogba, vainqueurs de l'épreuve en 2017,sont allés s'imposer chez les Espagnols de Grenade (2-0) grâce à des réalisations de Marcus Rashford (31e) et du Portugais Bruno Fernandes qui a converti un penalty (90e).

Ala demi-heure de jeu, Rashford a parfaitement exploité une longue ouverture du défenseur suédois Victor Lindelöf. Le but de l'attaquant international de 23 ans est venu juste après une situation dangereuse en faveur des Andalous qui disputent leur premier quart de finale d'une compétition européenne, pour leur toute première participation. Les partenaires de l'ancien Lyonnais Maxime Gonalons ont ensuite trouvé le poteau à la 41eminute sur une reprise de volée du Vénézuélien YangelHerrera.

Rashford a ensuite cédé sa place à Edinson Cavani(65e) et les Mancuniens ont bénéficié en toute fin de rencontre d'un penalty transformé pour un score (2-0) qui leur permet d'aborder le match retour jeudi prochain dans une situation confortable. Tout comme les Italiens de l'AS Rome qui ont obtenu une victoire légèrement contre le cours du jeu sur la pelouse de l'Ajax d'Amsterdam. Les Romains avaient pourtant concédé le premier but sur une réalisation de Davy Klaassen (39, 1-0). Puis peu après la reprise, tout a basculé: Tadic a raté un penalty pour les Néerlandais (53e) et quatre minutes plus tard Lorenzo Pellegrini a égalisé profitant d'une erreur du gardien Scherpen (1-1, 57e). L'AS Rome a pris l'avantage par Roger Ibanez, de près (2-1, 87), sur une reprise de volée après un contrôle de la poitrine.

Les Espagnols de Villarreal l'ont emporté sur la pelouse du Dinamo Zagreb grâce à un unique but avant la pause de Gerard Moreno sur un penalty accordé pour une main du défenseur français et ancien Stéphanois Kevin Théophile-Catherine (1- 0, 44e). Les Gunners d'Arsenal, finalistes en 2019, ont eux longtemps cherché l'ouverture. Ils l'ont trouvée après la sortie de l'exLyonnais Alexandre Lacazette remplacé en pointe par Pierre-Emerick Aubameyang. Pépé a donné un avantage de courte durée aux siens sur une passe de l'ancien Stéphanois(1-0, 86e) avant l'égalisation au bout du temps additionnel de Prague,sur une tête de Tomas Holes, aidé par les mains pas assez fermes de Bernd Leno (1-1, 90+4).

Rummenigge lassé des tensions internes du Bayern

Face aux tensions internes récurrentes, le patron du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, a exhorté vendredi la direction sportive du club à "se serrer les coudes" et à se concentrer sur la fin de la saison. "Nous devons tous nous serrer les coudes, nous devons travailler ensemble de manière harmonieuse, loyale et professionnelle.

C'est ce que je demande clairement à la direction sportive. C'est ce qui a toujours distingué le FC Bayern", a prévenu Rummenigge dans Bild. Depuis plusieurs semaines, le club est pollué par les relations houleuses entre l'entraîneur Hansi Flick et le directeur sportif Hasan Salihamidzic, principalement en raison d'un désaccord sur la politique des transferts. Dernier épisode en date: le non renouvellement, annoncé cette semaine par la direction, du contrat du défenseur allemand champion du monde 2014 Jérôme Boateng à la fin de la saison,redevenu un joueur-clé de l'effectif sousla houlette de Flick qui l'apprécie énormément.

Face à cestensionsrécurrentes, ce dernierrefuse toujours de confirmer qu'il restera au club la saison prochaine en éludant systématiquement la question. Il fait d'ailleurs figure de favori pour la Fédération allemande de football pour succéder à la tête de la Mannschaft à Joachim Löw qui passera la main après l'Euro de juin. "Ce sujet doit prendre fin ! Il n'est pas nécessaire de le commenter en permanence, d'autant plus que nous sommes dans le dernier quart de la saison, que nous sommes premiers en Bundesliga avec sept points d'avance, et que nous avons encore une chance de nous qualifier en Ligue des champions malgré notre défaite 3-2 contre Paris", a expliqué Rummenigge. "Nous avons besoin de calme et de nous concentrer sur l'essentiel", a-t-il ajouté. Avant de se déplacer mardi à Paris pour le match retour deC1, le champion d'Allemagne reçoitsamedi l'UnionBerlin en championnat. Avec sept points d'avance sur Leipzig, Flick aura l'occasion de faire tourner son effectif et reposer ses cadres avant le déplacement capital à Paris quemanqueront toutefois plusieurs titulaires. Outre Robert Lewandowski, Serge Gnabry et Niklas Süle, Leon Goretzka devrait également être absent pour le match retour

Libé
Vendredi 9 Avril 2021

Lu 249 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Mai 2021 - 13:08 Zverev reprend de la hauteur à Madrid