Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue Europa : Chelsea-Arsenal en finale, l'Angleterre règne sur l'Europe




L'Angleterre est à la mode. La finale de la Ligue Europa opposera, comme sa grande soeur la Ligue des champions, deux clubs de Premier League: Arsenal et Chelsea se sont qualifiés jeudi aux dépens de Valence (4-2, aller: 3-1) et de Francfort (4-3 aux tirs au but, 1-1 a.p.).
Pas question de Brexit dans le foot européen: le 29 mai, l'Europe aura les yeux tournés vers le stade olympique de Bakou (Azerbaïdjan) mais elle aurait très bien pu regarder du côté de Londres tant l'affiche de cette finale aura l'accent "british".
Car les deux clubs voisins, qui faisaient office de favoris de cette phase finale de C3, ont tenu leur rang, même si Chelsea s'est fait très peur pour venir à bout de l'Eintracht aux tirs au but. Et pour la première fois de l'histoire, les finales des deux grandes Coupes européennes mettront aux prises quatre clubs d'un même pays, l'Angleterre.
Un succès indéniable pour la Premier League, d'autant plus que c'est un cinquième club différent, Manchester City, qui est en position de force pour remporter le championnat national.
Chelsea-Arsenal, au-delà d'être un duel de Londoniens, aura un enjeu d'importance pour les deux équipes. Aucune des deux ne devrait en effet accéder à la Ligue des champions par la voie du championnat: Arsenal ne peut plus accrocher la dernière place qualificative, Chelsea ne pourrait l'atteindre que dans d'improbables circonstances. Or un sacre en C3 offre une autre place en C1.
Ce ticket pourrait-il convaincre Eden Hazard, que les rumeurs envoient à l'étranger, de rester chez les Blues? Cela ferait le bonheur des supporters, car le Belge, qui jouait son 350e match avec Chelsea jeudi, a encore brillé, en offrant l'ouverture du score à Ruben Loftus-Cheek (28e) et en inscrivant l'ultime tir au but.
Un billet pour la C1, qu'Arsenal regarde à la TV depuis deux saisons, conforterait l'entraîneur des Gunners Unai Emery, lui le spécialiste de la C3. Il tentera de remporter sa 4e Ligue Europa en six ans, après son triplé aux commandes de Séville (2014-2015-2016), mais pour sa première saison à Londres, il a déjà réussi ce qu'Arsenal n'a plus fait depuis 2006: atteindre une finale européenne.
Ce match donnera aussi l'occasion à Pierre-Emerick Aubameyang de briller une fois de plus, après son triplé de jeudi à Valence dans un match retour un peu fou où les Français Kevin Gameiro (doublé) et Alexandre Lacazette ont aussi marqué.
Et il permettra - peut-être - au mythique gardien Petr Cech de terminer sa carrière par un trophée à son dernier match, si Emery maintient la rotation mise en place, qui privilégie le Tchèque pour les matches européens.

Beckham condamné à six mois de suspension de permis

David Beckham a été condamné jeudi par un tribunal londonien à une suspension de six mois de son permis de conduire pour avoir utilisé son téléphone portable au volant.
L'ancien capitaine de l'équipe d'Angleterre, 44 ans, avait reconnu les faits qui s'étaient produits en novembre et ont été dénoncés par un témoin, au cours de sa comparution au mois de mars.
L'ancien footballeur, qui est apparu vêtu d'un costume et une cravate gris sombre, s'est vu notifier six points de pénalité par la juge Catherine Moore, venus s'ajouter à six autres points de pénalité en raison de précédentes infractions.
Le procureur Matthew Spratt a déclaré qu'il avait été photographié par un passant en train de tenir un téléphone à la main dans des conditions de "trafic ralenti".
"Au lieu de regarder devant lui et de prêter attention à la route, il regardait ses genoux", a-t-il ajouté, précisant que le témoin avait déclaré que David Beckham était en train d'utiliser "un appareil au niveau de ses genoux".
L'avocat de l'ex-international Gerrard Tyrrell a de son côté fait valoir que son client allait à faible allure. Il a aussi expliqué qu'il ne se souvenait pas de cette journée particulière mais plaidait coupable.
David Beckham a été aussi condamné à une amende de 750 livres (868 euros) et à payer 100 livres (116 euros) en frais judiciaires.

Samedi 11 Mai 2019

Lu 836 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19