Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue 1. Le PSG s'en sort contre Nantes avant de jouer son avenir européen


Libé
Dimanche 10 Décembre 2023

Le Paris SG a pris le dessus sur des Nantais accrocheurs samedi au Parc des Princes (2-1), confortant sa place de leader de Ligue 1 à quatre jours du match crucial pour son destin européen à Dortmund en Ligue des champions.


Paris (36 points) met ainsi de la distance avec Monaco (30), vainqueur de Rennes plus tôt dans cette 15e journée, et avec Nice (29), qui devait recevoir Reims hier.
Mais la joie était contenue chez les joueurs et l'entraîneur Luis Enrique à quatre jours du plus gros rendez-vous de cette moitié de saison, à Dortmund pour se qualifier pour les huitièmes de finale de Ligue des champions.


Pour préparer ce match, Luis Enrique avait choisi de se passer au coup d'envoi d'Ousmane Dembélé, qui sera suspendu en Allemagne.
Il a expérimenté un trio d'attaque inédit formé par Bradley Barcola à gauche, Kylian Mbappé en pointe pour la deuxième fois d'affilée après Le Havre dimanche dernier (2-0) et Carlos Soler à droite.
Lee Kang-in, au milieu, semblait néanmoins le joueur chargé de tenir le rôle de Dembélé en combinant avec Achraf Hakimi.

Mais il a fallu attendre la 35e minute pour voir le premier une-deux entre les deux joueurs.

La vie sans Dembélé s'annonce compliquée en dessous du "mur jaune" du Signal Iduna Park, quand l'équipe, contrainte de gagner pour sortir de son difficile groupe, aura besoin de repères.


Cependant Luis Enrique a eu la grosse satisfaction de voir Bradley Barcola réussir une belle performance, prometteuse pour la suite... dès mercredi prochain? Il l'avait déjà titularisé au Havre mais le jeune transfuge de Lyon avait dû rapidement sortir pour compenser l'expulsion du gardien Gianluigi Donnarumma.
Frustré de temps de jeu depuis le début de la saison, le joueur de 21 ans a fait parler sa vivacité et son audace. Lancé par Vitinha à la 41e minute, il est parvenu à devancer Coco et à ouvrir le pied droit pour trouver le trou de souris dans le petit filet opposé (1-0).
Quelques minutes plus tard, juste avant la pause, il a pris de vitesse son défenseur et sa passe à Kylian Mbappé méritait meilleur destin.

Au retour des vestiaires, il a multiplié les raids sur le flanc gauche mais a échoué à trouver Kylian Mbappé (54) ou à cadrer (58).
Pour sa part, le meilleur buteur du championnat (15 buts), placé en pointe, a été peu en réussite en général dans ce match, parfois agacé, après avoir failli ouvrir le score dès les premières secondes.
Et les Nantais, qui portaient un brassard noir en hommage à leur supporter tué lors d'une rixe avec des Niçois le week-end dernier, ont plombé l'ambiance du Parc en égalisant sur un corner repris de la tête par Mostapha Mohamed (1-1, 55).


Les Ultras de la tribune Auteuil étaient justement en train de protester contre le moratoire sur les déplacements de supporters décidé par les autorités après ce décès à Nantes - que le Conseil d'Etat a invalidé pour quatre matches de ce week-end -, avec dans le silence un tifo "Le football sans les fans n'est rien".

Ils ont au coup de sifflet final multiplié les feux d'artifice comme un ultime pied de nez aux autorités.
Pour reprendre l'avantage, Luis Enrique a fait entrer Ousmane Dembélé et Warren Zaïre-Emery, revenu de blessure.
Le premier a montré à quel point il était précieux en multipliant les percées balle au pied.
Le salut parisien est venu d'un coup-franc qu'il avait obtenu, bien tiré par Lee et repris par Lucas Hernandez.

Le ballon contré est revenu sur Randal Kolo Muani, rentré à la place de Barcola, et qui a envoyé un tir rageur dans les filets (2-1, 83e).
Kolo Muani aurait ensuite pu être de nouveau décisif face à son ancien club mais Marco Asensio a vendangé son offrande aux six mètres.
Les Parisiens se sont parfois fait peur sur des contre-attaques adverses, à l'image de cette tête de Mollet en toute fin de rencontre, mais ont assuré l'essentiel.



Lu 437 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Février 2024 - 13:17 WAC-RSB à l’affiche de la 19ème manche

Samedi 17 Février 2024 - 13:14 Mbappé et le PSG C'est fini

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p