LibéSport







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue 1. Après la désillusion, le PSG regarde vers le titre

Lundi 13 Mars 2023

Le Paris Saint-Germain, qui se devait de réagir après son élimination mercredi en Ligue des champions, s'est péniblement imposé 2 buts à 1 samedi chez le mal classé Brest (15e) avec un but de Kylian Mbappé en fin de match (90e), lors de la 27e journée de Ligue 1.
Bien loin de l'ambiance électrique de l'Allianz Arena, les Parisiens ont essayé de redonner un peu de saveur à leur fin de saison dans un stade Francis-Le Blé plein pour ses 100 ans.
Mais cela a été difficile, tant les Parisiens ont manqué de justesse et d'engagement.

Et comme d'habitude, ils ont dû compter sur un exploit individuel de Mbappé, capitaine en l'absence de Marquinhos, en toute fin de match.
 Dans le temps additionnel, sur une contre-attaque, Lionel Messi a donné très rapidement à Mbappé, qui n'était pas hors-jeu et a marqué dans le but vide après avoir éliminé le gardien.
Avec ce 19e but de la saison en championnat, Mbappé a rejoint en tête du classement des buteurs le Lillois Jonathan David, auteur d'un triplé vendredi contre Lyon (3-3).


Avec cette victoire contre le 15e de Ligue 1, en lutte pour le maintien, le PSG prend 11 points d'avance sur Marseille (2e) qui devait recevoir Strasbourg hier.
 Mais ce onzième sacre en L1 qui se profile gommera-il toute la lassitude des Parisiens face à une saison encore une fois ratée, après l'élimination contre le Bayern Munich (2-0, 1-0 à l'aller) en huitième de finale de C1, qui fait suite à celle en Coupe de France à Marseille (2-1) il y a un mois?
 Très loin des ambitions de QSI (Qatar Sports Investments) qui parle de gagner la Ligue des champions depuis son arrivée en 2011.


Mais contrairement à l'année dernière, les Parisiens ont été soutenus tout au long du match par les 600 supporters qui ont fait le déplacement à Brest.
De guerre lasse, les Parisiens, pas très tranchants, ont tout de même repris un peu de couleurs contre des Brestois qui n'ont jamais gagné deux matches de suite cette saison. Ils avaient gagné à Strasbourg le week-end dernier (1-0).


Titularisé au milieu à la place de Vitinha, l'Espagnol Carlos Soler a su profiter d'une lourde frappe de Mbappé de 30 mètres, mal captée par le gardien brestois et renvoyée dans les pieds de l'Espagnol, qui a ajusté et marqué sous la barre (37e).
Mais les largesses défensives de Paris lui ont été fatales quelques minutes avant la mi-temps avec l'égalisation de Franck Honorat qui a trompé Donnarumma d'une frappe puissante (43e) après avoir résisté au retour de Sergio Ramos et Timothée Pembélé.


Privé de Marquinhos, de Mukiele, de Kimpembe, et Bitshiabu blessés, et d'Hakimi, touché à un muscle, l'entraîneur parisien a dû renoncer à la défense à trois qu'il utilise depuis plusieurs semaines pour repasser à quatre derrière.
A la suite du but breton, le Kop brestois a craqué de nombreux fumigènes, provoquant l'interruption du match pendant quelques minutes, juste avant la pause.


En seconde période, les Brestois ont été sauvés à plusieurs reprises par des interventions de Bizot, sur une frappe de Messi (65e), puis sur une occasion de Mendes après une belle incursion dans la surface (70e), mais aussi sur une autre de Mbappé (74e). Il ne pouvait pas faire grand-chose sur le but de l'attaquant français.


Démobilisés après le nouvel échec européen ou empruntés physiquement ? Messi, quasi transparent quand il n'était pas imprécis et Mbappé, en manque de réussite, ont semblé assez peu impliqués dans le jeu, encore moins en défense.
Juste avant son but, Mbappé a même failli prendre un carton rouge, après avoir fauché Belkebla avant de faire un petit geste d'humeur.

Libé

Lu 1106 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP