Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les regrettés de l’année 2008




Les regrettés de  l’année 2008
«Marsoul Al Hob» n’est plus

La chanson et le cinéma marocains sont en deuil. Le grand cinéaste et parolier de la chanson marocaine, Hassan Moufti, n’est plus.  Le regretté est décédé samedi 1 er novembre 2008 à l'hôpital militaire Mohammed V de Rabat, à l'âge de 73 ans des suites d'une longue maladie, apprend-on de la radio nationale. « C’est une grosse perte pour la culture marocaine et arabe en général. C’est un homme qui a marqué l’histoire de la chanson marocaine et arabe. Les chansons qu’il a écrites sont remixées actuellement partout dans le monde arabe. Il suffit de citer « Marsoul Al Hob», « Ana wal ghorba » et « Telt L'khali », pour comprendre la richesse et la fécondité de la poésie du défunt.

Nous te regrettons Jebbour

L’acteur marocain Abdelkader Lotfi, est décédé mardi à Casablanca à l’âge de 68 ans. Pionnier du cinéma marocain, Abdelkader Lotfi a fait du théâtre et du cinéma au Maroc comme à l’étranger depuis les années 70. Dernièrement l’acteur avait brillé dans le rôle de "Jebbour" dans le sitcom "Lalla Fatima" diffusé sur 2M.  Abdelkader Lotfi a été enterré ce mardi au cimetière Achouhada de Casablanca.

La perle noire du cinéma marocain

L'acteur et comédien marocain Hassan Skalli est décédé mercredi 26 août  2008 à Rabat des suites d'une longue maladie. Acteur depuis 1956, il était l'une de figure du cinéma mais également du théâtre et de la télévision nationale. La carrière de Hassan Skalli est marqué par son rôle dans l'un des premiers films tournés au Maroc après l'indépendance : "Brahim ou le collier des beignets" (1956). L'acteur au charisme déroutant a joué dans de grandes productions marocaines mais aussi étrangères. Ses funérailles ont eu lieu le jeudi 28 août 2008 au cimetière Achouhada de Casablanca. 

Omar Chanbout, ou notre « Ba Omar »

L'acteur marocain Omar Chanbout est décédé dimanche 7 décembre 2008  à Casablanca des suites d'une longue maladie. Feu Omar Chanbout est l'un des pionniers de l'art dramatique marocain. Il commença sa carrière au théâtre, avant de se convertir à la télévision et au cinéma, où il interpréta plusieurs rô les dans des productions nationales et internationales.  Connu dans le milieu artistique sous le nom de "Ba Omar", le défunt compte à son actif plusieurs participations dans des long-métrages marocains, notamment "Jarat Abi Moussa" (Les voisins d'Abi Moussa - 2002), du réalisateur : Mohamed Abderrahmane Tazi, "Ici et là" (2005) de Mohamed Ismaïl, "L'Impasse" (1984) de Mustapha Khayat. Au niveau des productions internationales, il s'est produit notamment dans le film allemand "Vacation getaway Marrakech" (2008) du réalisateur Alexander Wiedl.


Libe libe
Vendredi 2 Janvier 2009

Lu 1050 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com