LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les pelouses des terrains de San Pedro entre de bonnes mains marocaines

Un simple fruit du hasard ou le couronnement d’un parcours exceptionnel ?

Mercredi 17 Janvier 2024

Les pelouses des terrains de San Pedro entre de bonnes mains marocaines
Les pelouses du stade Laurent Pokou et des terrains d’entraînement basés dans la ville ivoirienne de San Pedro, qui abritera les matches du groupe F de la CAN, sont entre "de bonnes mains marocaines".

El Habib Benkrim, responsable de l’entretien de la pelouse des quatre terrains d’entraînement en plus du stade principal Lurent Pakou (20.000 places), est l’exemple éloquent de la persévérance des compétences marocaines et leur dévouement dans l’accomplissement des missions qui leur sont confiées.

"La qualité des pelouses des stades que nous entretenons à San Pedro a été hautement saluée par la Confédération africaine de football (CAF) lors de ses visites d’inspection, laquelle les a qualifiés de meilleurs en Côte d’Ivoire", s’est félicité El Habib Benkrim.

"Cela fait deux ans que nous assurons l’entretien de ces terrains, qui répondent aux standards de la Fédération internationale de football (FIFA)", a-t-il dit, assurant que la bonne qualité des stades en Côte d’Ivoire est due au travail accompli par son équipe, dont 75% des membres sont des Marocains.

"J’ai appris ce métier sur le tas. J’ai commencé à travailler dans ce domaine en 2008 dans ma ville natale d’Agadir. Au début, j’assurais l’entretien du gazon de certains golfs, puis j’ai gravi les échelons pour devenir responsable d’entretien dans une société française en charge de l’entretien des pelouses des stades", a-t-il raconté à la MAP.

Durant ses quatorze années d’expérience dans ce domaine, El Habib a déjà travaillé dans des golfs au Rwanda et au Maroc, comme Casa Green Golf, entre autres. Selon lui, les compétences marocaines en Afrique, en général, et en Côte d’Ivoire, en particulier, ont montré leur talent et disposent d’une expertise avérée.

Notant que son frère Hassan est chargé, lui, de l’entretien de la pelouse du stade de la capitale Yamoussoukro, il a précisé que la pelouse des terrains à San Pedro, de type paspalum vaginatum, est d’origine américaine. "Il s’agit d’une variété disposant d’excellentes caractéristiques génétiques comme une adaptabilité aux sols salins ou donnant sur la mer et une résistance aux températures dépassant les 40° et à la sécheresse", a-t-il expliqué.

"Les Ivoiriens sont un peuple très hospitalier et accueillant. Au début, c'était difficile pour moi de m’adapter à cette nouvelle vie, mais aujourd’hui, je me sens chez moi dans ce pays frère", a-t-il indiqué.

"Le comble sera de voir l’équipe nationale réaliser un carton plein ici à San Pedro, en remportant ses trois matches afin d’espérer décrocher le titre de cette CAN", a-t-il ajouté.

Par Rachid Maboudi (MAP)

Libé

Lu 161 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter