Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les menaces sa­lafiste et d'extrême droite en hausse en Allemagne

La CSU pourrait attaquer Merkel en justice




Le renseignement intérieur allemand s'est inquiété mercredi du fait que la mouvance salafiste continue de recruter en Allemagne, tandis que le risque de violences d'extrême-droite augmente aussi avec l'afflux de migrants, notamment depuis les violences du Nouvel An à Cologne.
 L'Office de protection de la Constitution a indiqué à la presse avoir comptabilisé 8.350 salafistes fin 2015, contre 7.900 dans le précédent rapport datant du mois de septembre.
 Le nombre de personnes parties d'Allemagne pour la Syrie ou l'Irak pour y rejoindre des groupes jihadistes, s'établit désormais à 790 (740 en septembre).
Par ailleurs, les services de renseignements ont noté 230 tentatives par des salafistes de prendre contact avec des migrants dans les foyers de demandeurs d'asile.
 Reprenant la position allemande depuis les attentats du 13 novembre à Paris, le patron du renseignement intérieur, Hans-Georg Maassen a jugé "grave" la situation sécuritaire, et indiqué que les informations reçues par ses services sur de potentielles attaques en Allemagne ont été multipliées par trois en 2015 par rapport à 2014.
 Ses services ont aussi jugé préoccupant la mobilisation croissante de l'extrême-droite à la faveur de l'afflux en 2015 de 1,1 million de demandeurs d'asile. Mais ils s'inquiètent aussi des positions anti-migrants d'une frange grandissante de la population qui n'est pas liée à des mouvements extrémistes.
 "Il y a un danger qu'une zone grise entre extrémiste de droite, conservateurs de droite et citoyens mécontents entraîne un potentiel de violence important", a relevé M. Maassen.
 Il s'est aussi inquiété d'une "hausse de la radicalisation dans la propagande anti-asile des extrémistes de droite" après les violences du Nouvel An à Cologne (ouest), attribuées pour l'essentiel à des ressortissants de pays arabes.
 La police de Cologne, très critiquée pour la gestion de ces violences, a enregistré quelque 1.000 plaintes dont des centaines pour des agressions sexuelles.
 L'Allemagne a connu aussi depuis un an une résurgence importante d'attaques contre des foyers de réfugiés.
 Selon les sondages, une part croissante de la population se montre critique de la politique de la porte-ouverte aux réfugiés de la chancelière Angela Merkel, malgré sa promesse de réduire l'afflux via des solutions européennes.
Par ailleurs, l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU), alliée de la CDU de la chancelière Angela Merkel, a adressé mardi à cette dernière une lettre dans laquelle elle menace de saisir la justice si le gouvernement n'agit pas pour réduire l'afflux de migrants et réfugiés en Allemagne.
 Horst Seehofer, dirigeant de la CSU, réclame l'ouverture de centres de rétention près de la frontière autrichienne pour accélérer l'expulsion des migrants qui ne satisfont pas aux critères du droit d'asile.
 La lettre dans laquelle il menace d'attaquer le gouvernement en justice a été faxée mardi à Angela Merkel et la chancelière a jusqu'à vendredi pour y répondre, ont indiqué les services du ministre-président de Bavière, la région par laquelle arrive le plus grand nombre de réfugiés.
 Réagissant à cet ultimatum, le chef du groupe parlementaire du parti social-démocrate (SPD), partenaire minoritaire de la coalition gouvernementale au pouvoir, a estimé que la lettre était synonyme de "rupture au sein de la coalition".
 "Pour gouverner le pays, le soutien de la CSU n'est pas indispensable", a ajouté Thomas Oppermann, rappelant que la coalition CDU-SPD dispose d'une large majorité au Bundestag.

Jeudi 28 Janvier 2016

Lu 811 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés