Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les compétitions en suspens, en attendant le vent…




Les voiles des Riders participant à la finale de la Coupe du monde de kitesurf à Essaouira sont pliées depuis dimanche dernier, à cause des conditions météorologiques pourtant favorables à tous les plaisirs nautiques, sauf le kitesurf! Depuis dimanche matin, Essaouira jouit d’un ciel dégagé et éclairé, et un climat  ensoleillé et trop calme. De ce fait, les athlètes auront tout le temps qu’il faut pour découvrir les potentialités, littorales, patrimoniales et culturelles de Mogador en attendant que la météo leur fasse un cadeau de deux jours de vent.
«Nous sommes optimistes quant à l’amélioration des conditions météorologiques en faveur de la compétition, surtout que la météo annonce du vent pour le 11 et 12 décembre courant. De toute façon, nous n’aurons besoin que de deux journées pour boucler les compétitions. Dans le cas contraire, les titres seront décernés en fonction du nombre de points accumulés par chaque athlète lors des huit précédentes étapes », nous a déclaré Tarick Ottmani directeur de cette étape finale qui se déroule à Essaouira du 05 au 13 décembre 2009.

A.K
Jeudi 10 Décembre 2009

Lu 155 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif