Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les budgets des collectivités territoriales restent excédentaires

Les recettes ordinaires accusent tout de même une baisse de 15,9% à fin novembre 2020


Alain Bouithy
Jeudi 27 Mai 2021

Les comptes des collectivités territoriales demeurent excédentaires à fin novembre 2020 et en comparaison avec la même période de l’année 2019, selon les chiffres publiés par la Trésorerie générale du Royaume (TGR). « Compte tenu des dépenses d’investissement et des soldes positifs des budgets annexes et des comptes spéciaux, la situation des charges et ressources des collectivités territoriales dégage un excédent global de 3,1 milliards de dirhams (MMDH) à fin novembre 2020 contre un excédent global de 6 milliards de dirhams (MMDH) enregistré un an auparavant », indique la TGR dans son bulletin mensuel de statistiques des finances locales de novembre 2020. Comme le précise la Trésorerie générale de même source, cet excédent tient compte d’un solde positif de 769 MDH dégagé par les comptes spéciaux et les budgets annexes. A titre de rappel, à fin octobre 2020, la situation des charges et ressources des collectivités territoriales avait dégagé un excédent global de 3 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2020 contre un excédent global de 5,6 milliards de dirhams (MMDH) enregistré un an auparavant ». Cette évolution tenait compte d’un solde positif de 647 MDH dégagé par les comptes spéciaux et les budgets annexes, contre un excédent global de 5,6 milliards de dirhams (MMDH) enregistré un an auparavant, relevait la TGR dans son Bulletin mensuel de statistiques des finances locales d’octobre 2020. Un mois plus tôt, à fin septembre, l’exécution des budgets des collectivités territoriales laissait apparaître un excédent global de 2,7 milliards de dirhams (MMDH), contre un excédent global de 5,2 milliards de dirhams (MMDH) enregistré un an auparavant, tenant compte d’un solde positif de 647 MDH dégagé par les comptes spéciaux et les budgets annexes. A noter qu’à fin novembre 2020 et en comparaison avec la même période de l’année 2019, les recettes ordinaires des collectivités territoriales se sont établies à 33,3 milliards de dirhams (MMDH) à fin novembre en diminution de 15,9% par rapport à fin novembre 2019. A en croire la TGR, cette évolution résulte de la baisse de 17,1% des recettes transférées, de 9,9% des recettes gérées par l’Etat et de 16,3% des recettes gérées par les collectivités territoriales. Pour leur part, les dépenses globales réalisées par les collectivités territoriales (dépenses ordinaires, dépenses d’investissement et remboursements du principal de la dette) se sont établies à 32,4 milliards de dirhams (MMDH), en baisse de 7,4% par rapport à leur niveau à fin novembre 2019. A propos des dépenses ordinaires, la Trésorerie générale indique qu’elles ont « atteint 20,4 milliards de dirhams (MMDH), soit une diminution de 4,1% en raison de la baisse de 10,2% des dépenses des autres biens et services, conjuguée à la hausse de 0,4% des dépenses de personnel et de 5,5% des charges en intérêts de la dette ». Dans son bulletin de statistiques des finances locales, la TGR note également une diminution de 15,2% des dépenses d’investissement des collectivités territoriales qui se sont établies à 10.545 MDH à fin novembre 2020 contre 12.433 MDH à fin novembre 2019. Précisons que la diminution des émissions au titre des programmes nationaux (-988 MDH), des projets intégrés (-486 MDH), des acquisitions mobilières (-372 MDH) et des acquisitions immobilières (-151 MDH) expliquent cette baisse. Dans la rubrique «Financement», l’excédent dégagé par les budgets des collectivités territoriales à fin novembre 2020, auquel s’ajoutent les recettes d’emprunt de 2.233 MDH a permis le remboursement du principal de la dette pour 1.463 MDH et la reconstitution des excédents pour 3,9 milliards de dirhams (MMDH). L’excédent dégagé par les budgets des collectivités territoriales à fin novembre 2020, auquel s’ajoutent les recettes d’emprunt de 2.233 MDH a permis le remboursement du principal de la dette pour 1.463 MDH et la reconstitution des excédents pour 3,9 MMDH. Il est à noter que les excédents globaux dégagés par les budgets des collectivités territoriales ont été de 46,4 MMDH. Ils comprennent les excédents des années antérieures et celui de l’année 2020 (3,1 MMDH). 


Lu 149 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS