Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le sommet KACM-DHJ accouche d’un nul : Un résultat à l’avantage des deux parties




Le   match  choc  de  la  dixième  journée  du  championnat  national  de  football  élite  entre  le  Kawkab  de  Marrakech  et  le  Difae  d’El Jadida  n’a  pas  tenu  toutes  ses  promesses. Malgré  le  classement  avancé  des  deux  équipes, les  occasions  de  buts étaient  rares  et  les  spectateurs  qui  se  sont  déplacés  au  Harti  avaient  droit  à  une  partie  d’un  niveau  assez  moyen.
Pourtant, tout  laissait  présager  un  spectacle  garanti, à  commencer  par  les  deux  formations  qui  se  sont  présentées  en  grand  complet  et  un  joli  but  marqué  tout juste à   la  première  minute  de  jeu.
En effet, dés  l’entame  de  la  rencontre, une  balle  mal  dégagée  par  la  défense  doukkalie  atterrit  devant  Dardouri  qui, d’un  tir puissant, n’a  laissé  aucune  chance  à  Ayoub  Lama  qui  s’est  contenté  de  suivre  du regard la  trajectoire  du  ballon. On  croyait  alors  à  une  domination  totale  des  locaux, puisque  l’adversaire  semblait  un  peu  perdre  ses  repères, mais  à  la  vingtième  minute, suite  à  un  mauvais  emplacement  des  défenseurs   locaux, Fallah  marque  contre  son  camp  et  offre  l’égalisation  au  Difaa. Dès  lors, guidé  par  l’inépuisable  Erreyahi, les  Jdidis  vont  donner  du  fil  à  retordre  à  une  défense  marrakchie qui  ne  doit  son  salut  qu’à  Zoubairi  dans  un  grand  jour, et  avec  un  peu  de  chance, Latyr  aurait  pu  inscrire  un  second  but  deux  minutes  plus  tard.
En  deuxième  mi- temps, le  scénario  n’a  pas  changé. Les visiteurs  étaient  mieux  organisés  sur  le  terrain  mais  ne  parvenaient  pas  à  inquiéter  le  gardien  Benlagmairi.  De  l’autre  côté, les  Marrakchis  ont  tout  essayé  pour  faire  la  différence, en  vain. Ils  se  sont  créé  deux  occasions  nettes, mais  Jefferson  a  manqué de  concentration  pour  aggraver  le  score. En  somme, le  résultat  de  parité  semble  arranger  les  deux  équipes, puisque  le  Difaa  occupe  toujours  la  première  loge  qu’il  partage  avec  le  WAC, et  le  KACM  garde  sa  quatrième  position  derrière  le  Raja  de  Casablanca.   Au  terme  de  cette  rencontre, Jamal  Sellami  s’est  dit  satisfait  de  la  prestation  de  son  équipe, ajoutant  qu’un  nul  ramené  de  Marrakech  n’est  pas  toujours  chose  aisée. Il  a  tenu  à  féliciter  Fathi  Jamal  pour  le  travail  qu’il  effectue, et  reconnaît  la  splendeur  du  but  marqué  par  Derdouri  au  début  du  match. De  son  côté, Fethi  Jamal  a  déclaré : «Ce  que  je  regrette  le  plus, c’est  le  fait  qu’on  commence  à  perdre  des  points  à  domicile, car  c’était  notre  point  fort  auparavant. Mais  il  faut  dire  qu’en  général, le  résultat  est  équitable, le  Difaa  est  une  bonne  équipe  et  ce  n’est  pas  un  hasard  s’il  occupe  la  tête  du  classement. Comme  je l’avais  déjà  dit, on  a  encore  du  travail  à  faire  bien  qu’on  soit  parvenu  à  former  une équipe  solide, compétitive  et  avec  les  recrutements  qui  se  feront  prochainement, je  crois  qu’on  a  de  beaux  jours  devant  nous.
Un  autre  point  positif, c’est  que le  club  dispose  actuellement  de  six  ou  sept  joueurs, tous  natifs  de  1990, qui  apporteront  certainement  une  valeur  ajoutée  au KACM».

Armoumen fortement convoité

Même s’il est proche d’un accord avec les FAR, club avec lequel il avait déjà joué, Mohamed Armoumen est convoité par trois autres équipes à savoir le FUS de Rabat, le Moghreb de Tétouan et l’Olympique de Khouribga.
Arrivé en début de saison au WAC en provenance du Raja, Armoumen n’est pas parvenu à décrocher sa place de titulaire au sein d’un effectif bien garni en attaquants.
Selon le site wydadnews.com, « les dirigeants du WAC ont d’abord autorisé aux clubs précités à discuter directement avec le joueur. Ensuite, le Wydad pourra demander une indemnité de transfert au club qui se sera mis d’accord avec Armoumen. Le montant s’élèverait, selon des rumeurs, à 800 000 dirhams ».


Khalil Benmouya
Mercredi 9 Décembre 2009

Lu 275 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif