Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le secteur des assurances affiche un résultat net en hausse




Le secteur des assurances a réalisé en 2017 un résultat net de 4,33 milliards de dirhams (MMDH) en hausse de 25,5% par rapport à l’exercice précédent, indique l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS).
Cette performance s’explique en partie par l’amélioration du résultat non technique qui est passé de -548,7 millions de dirhams (MDH) en 2016 à 4,4 MDH en 2017, relève l’ACAPS dans son rapport sur la situation du secteur des assurances au titre de l’année 2017.
Au cours de cet exercice, les opérations d’assurances et de réassurance du secteur ont enregistré un résultat technique net de 5,54 MMDH contre 5,43 MMDH en 2016, soit une augmentation de 1,9%, rapporte la MAP. Cette légère hausse est due à l’amélioration du résultat technique net de la branche vie de 15,1%, soutenu par le résultat financier des réassureurs exclusifs enregistré au niveau de cette branche, selon le rapport.
La rentabilité générale mesurée par le rapport entre le résultat net et les fonds propres des entreprises d’assurances s’est également améliorée en passant de 9,4% à 11,0%, ajoute la même source.
En 2017, le secteur a réalisé un chiffre d’affaires de 40,65 MMDH contre 37,26 MMDH une année auparavant, enregistrant ainsi une hausse de 9,1%. Cette performance est due à la bonne tenue des opérations directes qui ont atteint 38,73 MMDH contre 34,91 MMDH en 2016 (+10,9%), note l’ACAPS relevant que le montant des primes émises relatives aux opérations vie et capitalisation s’élève à 16,98 MMDH en hausse de 18,8% comparé à 2016 et celles relatives aux opérations non-vie ressortent à 21,75 MMDH (+5,5%).
Dans le détail, la répartition des émissions d’assurances montre que la branche vie et capitalisation accorde une place prépondérante, les primes émises dans ce cadre contribuent à hauteur de 43,9% au chiffre d’affaires total du secteur, suivie de l’assurance automobile avec une part de 27,1%, des assurances maladie maternité (10,1%) et des assurances accidents de travail avec une part de 5,7%.
S’agissant des primes cédées en réassurance, elles se sont élevées à 2,54 MMDH, soit 6,5% de l’ensemble des émissions, contre 2,80 MMDH en 2016, indique le rapport, précisant que les cessions au titre des opérations d’assurances non-vie représentent 92,2% de l’ensemble des cessions, soit 2,34 MMDH, alors que les cessions des opérations d’assurances vie et capitalisation ont atteint 199,76 MDH.
En ce qui concerne les indemnisations, les prestations et frais payés par les assureurs directs, ils ont connu une augmentation de 10,5% passant de 22,06 MMDH à 24,36 MMDH en 2017. Ces derniers représentent 62,9% des émissions directes totales.
La part des réassureurs dans les prestations et frais payés, quant à elle, s’établit à 8,2% de l’ensemble des prestations et frais payés, soit 1,98 MMDH. Quant aux prestations et frais payés par les réassureurs exclusifs, celles-ci ont atteint 1,78 MMDH en hausse de 10,4%.
D’autre part, les produits financiers nets s’élèvent à 7 MMDH, en hausse de 10,7% par rapport à l’exercice précédent, dont 2,73 MMDH des plus-values nettes sur réalisation de placement.

Mardi 22 Mai 2018

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés