Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Le rappeur Naps visé par une enquête pour viol


Libé
Jeudi 7 Octobre 2021

Le rappeur Naps visé par une enquête pour viol
Une enquête pour viol visant le rappeur français Naps, originaire de Marseille (sud) et interprète du tube de l'été "La Kiffance", a été ouverte, a indiqué mercredi le parquet de Paris, confirmant une information du Point. "Je conteste évidemment l'ensemble des faits allégués", a réagi l'artiste sur Instagram.


Les investigations ont été confiées au deuxième district de la police judiciaire de Paris (2e DPJ).
 Selon une source proche de l'enquête, une plainte a été déposée le 1er octobre par une jeune femme de 20 ans qui accuse le chanteur de l'avoir violée la semaine dernière dans un hôtel, après une soirée en boîte de nuit où ils auraient bu de l'alcool. "Je vois dans la presse les rumeurs qui circulent et recirculent... ça salit mon nom alors que j'ai rien fait, j'ai même pas été contacté par la police. Je sais même pas de quoi il s'agit en vrai", a écrit Naps sur le réseau social, indiquant qu'il déposerait une plainte pour dénonciation calomnieuse. "Ça cherche à me nuire avant la sortie de Best Life", son nouvel album, ce vendredi, a-t-il estimé.


De son vrai nom Nabil Arlabelek, Naps est une étoile montante du rap tricolore issue de la nouvelle scène marseillaise, comme Jul, SCH ou encore Soso Maness. 
Il avait participé en 2020 au projet porté par Jul "13 Organisé". Ce titre est l'un des morceaux de rap les plus écoutés de l'année 2020, avec près de 350 millions de vues sur YouTube.


Naps a sorti son premier album en 2015 "Ma ville et ma vie", mais est surtout connu pour son titre "La Kiffance" (92 millions de vues sur YouTube), issu de son dernier opus "Les mains faites pour l'or", sorti en avril.
 Sur Spotify, première plateforme de streaming musical, ce rappeur qui a été disque de platine est écouté par plus de 4 millions d'auditeurs par mois, quasiment équivalent à Jul, qui domine la scène rap française.

​Tina Turner

Le rappeur Naps visé par une enquête pour viol
Tina Turner a vendu ses droits musicaux au groupe allemand BMG, a-t-il annoncé mercredi, faisant de la légendaire chanteuse américaine la dernière d'une longue liste d'artistes à céder son catalogue. Le montant de la vente n'a pas été annoncé. Dans son communiqué, BMG précise que la cession comprend "sa part d'interprète pour ses enregistrements, sa part d'auteur pour l'édition musicale", tout comme ses droits voisins ainsi que son nom et son image. Agée de 81 ans, l'interprète de "The Best", "What's Love Got To Do With It" ou "Private Dancer", a vendu 100 millions de disques durant sa carrière, entre ses dix albums studio, deux live, deux bandes originales et cinq compilations. Warner Music restera sa maison de disques, a précisé BMG. "Comme tout artiste, la protection de mon oeuvre et de mon héritage musical, est quelque chose de personnel. Je suis certaine qu'avec BMG et Warner Music, mon travail est entre des mains professionnelles et fiables", a déclaré l'artiste, citée dans le communiqué. Depuis quelques années, avec la révolution du streaming, de grandes manoeuvres sont en cours pour acquérir les catalogues les plus prisés de la musique moderne, autrefois chasse gardée de quelques grandes maisons de disque.


Lu 513 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >