Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le plan d'action de la FRMT 2009-13 : Une stratégie pour l'émergence d'une élite du tennis national


MAP
Mardi 1 Décembre 2009

La Fédération royale marocaine de tennis (FRMT) a élaboré un plan d'action pour la période 2009-2013, ayant pour objectif principal de permettre l'émergence d'une élite du tennis national appelée à représenter dignement le Royaume au plus haut niveau.
Ce plan d'action, qui se veut une stratégie globale étalée sur les 10 années à venir et basé sur des objectifs chiffrés et mesurables, a été présenté récement à Rabat lors d'une conférence de presse tenue par le président et les membres du comité exécutif de la FRMT.
A cette occasion, le président de la Fédération, Faycel Laâraichi, s'est félicité de la performance réalisée par l'équipe nationale au Championnat d'Afrique des nations, disputé la semaine dernière au Caire, en remportant quatre des six titres qui étaient en jeu, "ce qui fait du Maroc le meilleur pays sur le plan continental", a-t-il dit.
"Ces résultats probants sur l'échiquier continental doivent être traduits par une réintégration de l'élite mondiale", a-t-il souligné, expliquant que ce plan d'action vient remédier aux lacunes qui empêchent le tennis national de s'illustrer au niveau mondial.
Abondant dans le même sens, le vice-président de la FRMT, Mohamed Guendouz a dressé une liste des anomalies dont souffre la petite balle jaune au Maroc, citant, entre autres, une infrastructure publique très faible, la pénurie des formateurs et enseignants, la faiblesse des moyens d'incitation à l'excellence et le manque de communication entre les clubs et la Fédération.
Il s'est déclaré toutefois optimiste en raison d'un fort potentiel des jeunes talents, l'existence d'une infrastructure privée de qualité et surtout des résultats encourageants obtenus sur les scènes arabe, régionale et continentale.
Sur le plan mondial, Guendouz a regretté que le Maroc soit représenté par seulement 14 joueurs, dont cinq filles, aux circuits ATP et WTA, et aucun au Top-100.
Revenant sur le plan d'action 2009-13, il a précisé que la stratégie de la Fédération s'appuie sur quatre axes stratégiques, à savoir l'assistance et l'accompagnement des clubs, la formation des jeunes, la formation des formateurs et la bonne gouvernance.
Sur le plan technique, le directeur technique national Khalid Afif a mis l'accent en particulier sur la prospection, le suivi des systèmes de formation au sein des clubs et la formation des enseignants, les objectifs escomptés étant de hisser le tennis marocain au plus haut niveau et le rendre capable de rivaliser avec les pays avancés dans ce domaine.
Soulignant que les résultats sont le fil conducteur de la vulgarisation du tennis national, il a insisté sur la persévérance "afin de conserver nos acquis", tout en visant très haut pour franchir les frontières continentales.
Afif a indiqué que la Fédération vise à faire du tennis un sport populaire accessible à tous en oeuvrant à l'élargissement de la base des pratiquants, la multiplication du nombre des licenciés et l'augmentation du nombre des joueurs professionnels.
Au niveau des compétitions, la saison prochaine sera marquée par plusieurs nouveautés avec l'augmentation du nombre des tournois Futures et ITF Juniors, en plus de plusieurs championnats nationaux par catégories, notamment une Coupe des vétérans et un Masters du Maroc messieurs et dames, devant réunir les huit meilleurs joueuses et joueurs nationaux.
Le calendrier de l'année 2010 comprend également l'organisation des championnats arabes et des éliminatoires de la Coupe Davis comptant pour le groupe III de la zone Afrique.
Par ailleurs, un nouveau système de classement au niveau national a été établi avec la création d'une quatrième série, afin d'équilibrer la pyramide et de permettre aux jeunes classés dans les échelons inférieurs de disputer des matches à leur hauteur, d'autant que le niveau change en fonction des catégories.
Sur le plan de la gestion, il sera procédé à la refonte de l'organisation administrative et financière de la Fédération et à la promotion de son image.



Lu 390 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Février 2024 - 13:17 WAC-RSB à l’affiche de la 19ème manche

Samedi 17 Février 2024 - 13:14 Mbappé et le PSG C'est fini

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p