LibéSPort




Zoom





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le manque d'efficacité du Real agace Mourinho

Mardi 28 Septembre 2010

Le Real Madrid, infranchissable ou presque en défense, éprouve des difficultés inouïes en attaque, surtout à l'extérieur, et l'équipe de Mourinho, qui découvrira mardi en Ligue des champions le camp retranché d'Auxerre, devra corriger au plus vite ce défaut.
"Je ne comprends pas pourquoi cette saison c'est si difficile alors que la saison dernière tout entrait", relevait, dépité, l'attaquant Gonzalo Higuain après le match nul sur le terrain du promu Levante samedi soir (0-0).
"On m'a sorti des ballons impossibles", poursuivait l'Argentin, qui s'est fait voler dans les pieds la balle de match (90+3) par Manolo Reina, le gardien de la plus mauvaise défense de Liga.
"J'espère que les choses vont bientôt changer", espérait le Franco-Argentin, auteur de 27 buts la saison dernière en Liga et d'un seul pour l'instant après cinq journées.
"Nous avons eu des occasions et dans le football si le ballon ne veut pas entrer, on ne peut rien faire", soulignait, fataliste, Pedro Leon, entré à la place de Di Maria en seconde période.
Ce manque d'efficacité devant le but, déjà vu à Majorque (0-0), commence à agacer José Mourinho.
"Nous avons perdu quatre points parce que nous n'avons pas marqué", relevait l'entraîneur portugais. "Ce n'est pas à cause de la qualité des joueurs. Nos footballeurs nous garantissent un grand nombre de buts mais en ce moment ils n'arrivent pas à marquer, c'est ma seule préoccupation".
"Contrôler ne suffit pas". Pourtant le Real domine nettement ses adversaires, à part la Real Sociedad, qui avait fait souffrir la défense madrilène le 18 septembre (3e journée) mais avait fini par s'incliner (1-2).
Le bloc dessiné par Mourinho n'a encaissé qu'un but en cinq matches de championnat mais n'en a marqué que six. Deux d'entre eux ont été l'œuvre de défenseurs (Ricardo Carvalho et Pepe) et un a été marqué sur penalty.
Ce qui ne fait que trois buts dans le jeu pour des joueurs offensifs (Di Maria, Higuain et Benzema). Maigre butin.
Pourtant, Mourinho n'a pas 36 solutions en attaque alors que ses vieux goleadors Van Nistelrooy et Raul n'ont jamais été remplacés et que le Real ne compte dans ses rangs que deux véritables N.9: Higuain et Benzema.
"Contrôler (le match) ne suffit pas, il faut marquer", s'impatientait-il même après le nouveau 0-0 à Valence contre Levante.
Lors de la première journée de Ligue des champions, l'Ajax Amsterdam avait évité la correction à Madrid (défaite 2-0) en raison de la maladresse des attaquants du Real.
Cela n'avait pas inquiété plus que ça Mourinho, satisfait de l'entrée en matière de son équipe. "Les buts vont arriver. Un jour, une équipe va payer pour ce soir, un pauvre va payer et le résultat sera lourd", avait-il même prédit.
Madrid attend donc.

Libé

Lu 198 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe