Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le hooliganisme ravit la vedette en handball : Le match Kawkab-Rabita offre un triste spectacle


Khalil Benmouya
Mardi 17 Mars 2009

Le hooliganisme ravit la vedette en handball : Le match Kawkab-Rabita offre un triste spectacle
Le  match  comptant  pour  la  huitième  journée  du  championnat  national de première division  de  handball, ayant opposé dimanche à la salle Benchekroun, le  Kawkab  de  Marrakech  à la Rabita  de  Casablanca  et  qui  constituait l’affiche  de  cette journée, n’a  pas  connu  sa  fin  réglementaire. Les  Casablancais,  premiers  au  classement, sont  venus  chercher  un  résultat  positif  par  tous  les  moyens.  Les  locaux, seconds, comptaient  beaucoup  sur  cette  rencontre  pour  s’accaparer  du  fauteuil  de  leader. Pour  ces  raisons  et  d’autres, le  match  a drainé  un  grand  public  qui, faut-il  le  rappeler, n’a  pas  été  le  seul  responsable  des  événements  qui  ont  entaché  la  partie.  
En  effet, la  première  mi- temps  fut  d’un  niveau  technique  et  d’un  fair-play  exemplaires  des  deux  côtés. Les  visiteurs  étaient  les premiers  à  annoncer  les  couleurs  et  les Marrakchis  étaient  à  chaque  fois  obligés  de  chercher l’égalisation.  Mais, après   15  minutes  de  jeu, le  match  allait  prendre  une  autre physionomie. Profitant  des  fautes  commises  par  l’adversaire, les  locaux  ont  dominé  le  jeu  et  c’est  d’ailleurs  sur  le  score  de  14  à  11 que  la  première  période  s’est  terminée.
De  retour  des  vestiaires, les  visiteurs  sont  parvenus  à  revenir  au  score  à  14  partout. Mais  au lieu  de  garder  la  vitesse  de  croisière, ils  baissèrent  le  rythme  en permettant  aux  Kacémistes  de  reprendre  les  choses  en  main.  Après  18  minutes  du  début  de  cette période, l’arbitre  fut  obligé  d’arrêter  la  partie  pour  la  première  fois, alors  que  le  score  enregistré  était de  22  à  18  pour  le  KACM. Les  joueurs  de  la  Rabita  protestaient  contre  des  jets  de  projectiles   qui  n’étaient vraiment pas  apparents.
Ce  n’est  qu’après  l’intervention  de  leur  président  que  les  joueurs  bidaouis  ont  rejoint  le  terrain, mais  ce n’était  que  partie  remise. Quelques  secondes  après  la  reprise, ce  fut  au  tour  d’un  spectateur  de  fouler  l’aire  de  jeu  et  aux  esprits  de  s’échauffer. 
A  2  minutes  22  secondes  de  la  fin  de  la  partie, suite  à  une  concertation  entre  les  arbitres et  les  juges de  table, le  match fut  interrompu  pour  de  bon, sans  que  personne  ne sache  les raisons  réelles de  cette  décision.
Après  le  match, chaque  partie  a  essayé  de  donner  sa  version  des  choses  et  endosser la responsabilité à  l’autre. L’entraîneur  du  KACM  a  fait  savoir  que  la  Rabita  est  une  grande  équipe, mais  qui  compte  parmi  ses  joueurs  des  éléments  qui  cherchent  toujours  à  gâcher  des  fêtes pareilles.  De  son  côté, Guennoun Kamal  a  dit  regretter  que  le  public  a  entravé  le  bon  déroulement  de  la  rencontre  et  que  cette  situation  est  presque  habituelle  dans toutes  les  confrontations  entre  les  deux  équipes.  De  toutes  les  façons, l’affaire  est  maintenant  entre  les  mains  de  la  fédération  qui  doit  se  prononcer  dans  les  jours  qui  viennent.         

Le WAC peine à s’imposer

La huitième journée du championnat de première division de handball, groupe sud, disputée ce week-end, a vu l’équipe de la Commune de Hay Mohammadi aligner sa troisième victoire de la saison aux dépens de l’Union de Nouacer : 26-24.
Quant au WAC, qui court toujours derrière son premier succès, il a été accroché par Wydad Smara (26-26), au moment où le RCMA a eu raison de M.Derb Soltane (24-20).
Au groupe nord, l’heure a été à la mise à jour. Le match ayant opposé le Raja au CODM a tourné à l’avantage des Meknassis : 24-20.


Lu 489 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Février 2023 - 17:05 Elimination au goût amer pour le WAC

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS