Libération






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le foot féminin au «Vestiaire» : La chaîne“Arriyadia” fausse, une fois de plus, le débat


KAMAL MOUNTASSIR
Vendredi 13 Février 2009

Décidément, la chaîne sportive « Arriyadia » n’arrête pas de nous épater avec ses bourdes. La dernière en date fut celle de l’émission dite « Moustawdaa » du mardi soir où l’animateur a daigné enfin ouvrir le « débat »à sa manière sur le foot féminin et le concours qui verra le jour vers la mi-février. Dès le début de l’émission, le débat fut faussé puisque les responsables ou ceux qui gèrent le foot féminin à la fédé étaient aux abonnés absents. Les dirigeants présents ont profité de l’occasion de parler de leurs propres clubs et des difficultés particulières et non d’un programme de restructuration et de l’instance fédérale gérant ce secteur.
On a évoqué un certain conflit entre les ligues et la commission centrale mais en réalité le bras de fer persiste entre l’administration de la fédération et ladite commission. Ce qui imposait la présence sur le plateau, pour un vrai débat,des deux protagonistes en conflit et dont le souci majeur n’est nullement le foot féminin. L’animateur de l’émission parla d’année blanche sachant bien que depuis la création de cette catégorie les saisons ont toutes été blanches voire noires. Pour la simple raison qu’on n’a jamais mis en place un véritable programme de restructuration de la balle féminine. Le seul projet valable fut élaboré par Haj Slimani, alors directeur technique, projet gelé toujours dans les tiroirs de la fédé.
Et bien sûr, tout ce beau monde évite de crever l’abcès et dire que la fédération n’en a que faire de cette catégorie et que ce qu’elle cherche c’est un foot féminin d’exhibition, une vitrine et non un véritable décollage de la catégorie. Il en fut de même au sujet de la subvention accordée par la FIFA à la fédération pour le développement du foot féminin.
On n’a fait qu’effleurer le sujet lors cette émission qui, logiquement, est sensée initier le débat sur le domaine sportif et dégager les différentes opinions sur le sujet et non de favoriser une partie au détriment des autres. A moins de vouloir meubler l’émission, et on ne croit pas que l’animateur soit un amateur de ce genre de pratique.Mais notre confrère a offert ce soir là l’une des plus médiocres émissions du feuilleton « Moustawdaa ». Un vrai ratage. Pour la simple raison que l’émission est passée à côté du sujet. On oublie souvent qu’on est sur une chaîne publique qui appartient aux contribuables.
Lors de cette émission c’était au tour de public du foot féminin d’être déçu par une chaîne financée par les citoyens.


Lu 1017 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS