Le film marocain “Une oasis d'eau gelée ” projeté dans le cadre du Festival international du film du Caire


Libé
Dimanche 20 Novembre 2022

Le film marocain "Une oasis d'eau gelée" a été projeté samedi sur la petite scène de l'Opéra du Caire, dans le cadre des activités du 44e Festival international du film du Caire, qui se poursuit jusqu'à mardi 22 novembre.

L'opus du réalisateur marocain Raouf Sebbahi, qui en est à sa première projection nationale et internationale, concourt dans la catégorie de la Semaine internationale de la critique dans le cadre des activités du festival.

L'œuvre cinématographique sera projetée dans le cadre de la compétition de la Semaine internationale de la critique. Les évènements du film tournent autour de Fadila, un médecin urgentiste qui épouse Kader après une histoire d'amour.

Alors qu'ils sont sur le point de divorcer, Kader reçoit un diagnostic de cancer en phase terminale, devenant le cas le plus inquiétant de la vie de Fadila.

M. Sebbahi a exprimé, dans une déclaration à la MAP, sa joie de la participation du film au Festival international du film du Caire, notamment à la catégorie de la Semaine internationale de la critique, qui se caractérise par la rigueur dans la sélection des œuvres participantes.
Il a déclaré que le film a connu une grande interaction de la part du public qui a assisté à sa projection, indiquant qu'il existe des points communs unissant les cinéphiles au Maroc et en Egypte, ce qui a contribué à transmettre le message du film aux participants.

S'agissant du soutien marocain à l'industrie cinématographique, le réalisateur a exprimé ses remerciements pour tous les efforts de soutien fournis par les autorités marocaines, en particulier le Centre cinématographique marocain (CCM), aux cinéastes, notamment les jeunes, soulignant que sans cet appui, il serait impossible de produire ce grand nombre d'œuvres marocaines qui sont présentées chaque année.

Il a noté que le cinéma marocain est en développement constant, car des œuvres fortes et de qualité sont produites et participent à des festivals internationaux, et que la présence du cinéma marocain se distingue par son efficacité dans les différents événements internationaux auxquels il participe.

 Pour sa part, le scénariste marocain Khalid Al-Khodari a déclaré que le film "Une oasis d'eau gelée" est l'un des films contemporains qui portent l'empreinte de la nouvelle génération de jeunes réalisateurs qui ont brillé dans les dernières années et réalisé des œuvres marqué par un caractère particulier et distinctif des films précédents.

Il a souligné que la participation marocaine au Festival international du film du Caire est "honorable" vu que le public et les férus du septième art sont impatients d'assister aux projections de films marocains au festival, comme en témoigne le nombre de spectateurs lors de la projection du film "Une oasis d'eau gelée", et auparavant le film marocain "Jalal Eddine", qui concourt pour le prix de la catégorie "Horizons du cinéma arabe" du festival.

De son côté, Mohamed Jalal, professeur à l'Institut supérieur du cinéma en Egypte, a estimé que le film "Une oasis d'eau gelée" l'a surpris, car il contient les éléments de succès nécessaires à sa distinction et à sa singularité, à commencer par la qualité du son, de l'image et de la bande-son.
 
 Il a mis en avant que le réalisateur a pu présenter, avec les capacités dont il disposait, un film singulier à tous les niveaux, soulignant que l'émergence d'une nouvelle génération de jeunes réalisateurs au Maroc contribuera à faire un grand essor dans le champ cinématographique marocain et aller de l'avant pour plus de progrès et de prospérité.

Il a relevé que le cinéma marocain est en constante évolution, mettant en avant que la présence de deux films marocains au festival est une incarnation de cette évolution, qui est due en grande partie au soutien du gouvernement au cinéma marocain.

La 44e édition du Festival international du film du Caire, à laquelle participent 97 films de 52 pays, dont le Maroc, se poursuit jusqu'au mardi 22 novembre.


Lu 1153 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >