Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Real se rassure en s ’ offrant l’Inter

Marseille dans la légende noire, le Bayern inarrêtable


Marseille, à jamais les derniers? Humilié à Porto (3-0), l'OM a subi mardi une 12e défaite d'affilée en Ligue des champions, égalant la pire série de la compétition, alors que l'enchaînement record de victoires du Bayern Munich s'est poursuivi à Salzbourg (6-2). "A jamais les premiers" à avoir soulevé la C1 parmi les clubs français, les Marseillais sont malheureusement entrés dans la légende noire de l'épreuve avec une nouvelle déconvenue mardi soir au stade du Dragon, la douzième de suite depuis leur dernier succès enregistré en 2012. C'est autant que la triste série de 12 défaites du club belge d'Anderlecht (2003- 2005), qui détenait seul le record jusque-là, et l'OM peut craindre de voir son bilan s'alourdir encore: à mi-parcours de la phase de poules, Marseille compte zéro point, zéro but et semble quasiment écarté de la course aux huitièmes de finale. Pour son retour dans son club de coeur, l'entraîneur portugais de Marseille, André Villas-Boas, aura été impuissant à remobiliser ses joueurs, maladroits jusqu'à la caricature sur l'ouverture du score de Moussa Marega (4e), sur le penalty manqué par Dimitri Payet (10e) ou sur celui provoqué par Jordan Amavi et transformé par Sergio Oliveira (28e s.p.). Luis Diaz a clôturé la marque (69e) et enfoncé Marseille à l'aube de la phase retour qui débutera par la réception de Porto au Vélodrome le 25 novembre. "Notre objectif maintenant reste de polir notre image, parce que pour l'instant, elle est ridicule", a pesté Villas-Boas au micro de RMC Sport. Dans un groupe largement dominé par Manchester City (9 pts), vainqueur 3-0 de l'Olympiakos (3 pts), et Porto (6 pts), l'OM n'a déjà plus que la troisième place synonyme de Ligue Europa à espérer aller chercher... Au Bayern Munich, champion d'Europe en titre, la dynamique victorieuse continue: le club munichois a pour sa part enchaîné un 14e succès d'affilée en C1, record absolu, en écrasant Salzbourg 6-2. Les Autrichiens étaient pourtant parvenus à revenir à 2-2 mais les Bavarois ont marqué quatre fois dans les dernières minutes par Jérôme Boateng (79e), Leroy Sané (83e), Robert Lewandowski (88e) et Lucas Hernandez (90e+2). Les Bavarois (9 pts) prennent le large en tête du groupe A d'autant que l'Atlético Madrid (2e, 4 pts) n'a pu faire mieux qu'un match nul 1-1 à Moscou sur la pelouse du Lokomotiv. Dans l'affiche de la soirée, le Real Madrid de Zinédine Zidane a enfin lancé sa saison européenne en domptant 3-2 l'Inter Milan d'Antonio Conte, ancien équipier de "Zizou" à la Juventus. Battu en ouverture par le Shakhtar Donetsk (3-2) puis freiné par Mönchengladbach (2-2), le club merengue s'en est cette fois remis au jeune attaquant brésilien Rodrygo (80e) pour forcer le destin, alors que Lautaro Martinez (35e) et Ivan Perisic (68e) avaient répondu à Karim Benzema (25e) et Sergio Ramos (33e), auteur de son 100e but sous le maillot du Real. Cela permet à la "Maison blanche" (4 pts) de revenir à hauteur du Shakhtar (4 pts), étrillé 6-0 par le Borussia Mönchengladbach avec un Alassane Pléa intenable. L'attaquant français a été l'homme du match à Kiev, avec un triplé et une passe décisive, permettant au Borussia de prendre les commandes du groupe B avec 5 pts. L'Inter ferme la marche (2 pts). Tout va pour le mieux pour Liverpool, lancé vers les huitièmes de finale avec une troisième victoire en autant de matches (9 pts), cette fois sur le terrain de l'Atalanta Bergame (5-0). Le champion d'Europe en 2019 affiche en outre un beau mélange de sang neuf et d'expérience avec un triplé somptueux du jeune Portugais Diogo Jota (16e, 33e, 54e), et deux buts des valeurs sûres Mohamed Salah (47e) et Sadio Mané (49e). Les Reds de Jürgen Klopp dominent largement le groupe D devant l'Ajax Amsterdam (4 pts), qui a dompté Midtjylland 2-1 en dépit de nombreuses absences liées à des cas de Covid-19. L'équipe néerlandaise reste au coude à coude avec l'Atalanta (4 pts) pour le deuxième billet qualificatif pour les huitièmes.

Libé
Mercredi 4 Novembre 2020

Lu 147 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:05 Patrick De Wilde, le globe-trotter

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:00 Le HUSA renoue avec la victoire

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS