Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Raja pousse un ouf de soulagement : Le WAC s’empare des commandes de la cour des grands




Le Raja pousse un ouf de soulagement : Le WAC s’empare des commandes de la cour des grands
En attendant le match au sommet devant opposer hier le Kawkab de Marrakech au Difaâ Hassani d’El Jadida, la dixième journée du championnat national de première division de football, disputée en fin de semaine, a profité pleinement au Wydad de Casablanca qui s’est accaparé le fauteuil de leader.
Les Rouge et Blanc ont assuré l’essentiel du côté de Kénitra, s’offrant le KAC local sur la petite marque d’un but à zéro, grâce à une réalisation du goleaodor-maison Lys Mouithis. Une victoire qui permet au WAC de mener provisoirement le bal, portant son capital points à vingt unités, soit une longueur d’avance sur le DHJ et trois sur le Raja qui peut enfin pousser un ouf de soulagement.
Les Verts qui traversent une mauvaise passe ont pu, dimanche à domicile, limiter les dégâts, surclassant difficilement la coriace formation de la Jeunesse Sportive de Massira par trois buts à deux.
Une explication durant laquelle le public rajaoui n’a pas manqué de manifester sa grogne, ne donnant de la voix qu’après l’ouverture du score par l’entremise de Omar Nejdi, auteur également du second but, alors que la troisième réalisation des Verts a été l’œuvre d’Omar Nejjary sur un penalty généreusement accordé par l’arbitre.
Les poulains de Hassan Benabicha, scorant par l’entremise du jeune réserviste Ziz Soubaï et le vétéran Abderrazak Sakim, sont passés donc à côté d’un précieux nul amplement mérité au vu de leur prestation.
Les deux dernières confrontations dominicales ont tourné également à l’avantage des équipes qui recevaient sur le score identique de deux à zéro. Ainsi, l’Olympic de Safi est-il en droit de se targuer de son opération après avoir coiffé au poteau l’ASS, suite à des buts de Houssameddine Sanhaji et Alex Aguie Josue, alors que le MAT n’a pas trop fait dans les détails, en s’offrant le FUS grâce aux réalisations de Mortada Fall et Mamadou Camarou. Pour rappel, les débats de cette journée ont été ouverts vendredi par le choc FAR-OCK qui s’est terminé en faveur des Khouribguis (1-0).  Samedi, le Hassania d’Agadir a eu raison de l’Ittihad de Khémisset (2-0), au moment où le derby fassi entre le WAF et le MAS s’est achevé sur une issue de parité, un but partout.

MOHAMED BOUARAB
Mardi 8 Décembre 2009

Lu 226 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif