Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le RNPG du Crédit agricole en hausse au premier semestre




Le Groupe crédit agricole du Maroc a réalisé un résultat net part du groupe (RNPG) de 390 millions de dirhams (MDH) au premier semestre 2018, en hausse de 12% par rapport à la même période un an auparavant, selon une communication financière du Groupe.
Le résultat net consolidé s'est élevé, quant à lui, à 394 MDH, en progression de 10%, a précisé le groupe, expliquant ces performances par une bonne maîtrise des charges.
Quant au résultat net social, rapporte la MAP, il a progressé de 16% pour s'établir à 227 MDH, alors que le produit net bancaire a ressorti à 1,8 milliard de dirhams (MMDH), au même niveau qu'au premier semestre 2017, avec une nette amélioration de la marge d’intérêt (+15%) et de la marge sur commissions (+6%).
La communication financière fait également ressortir un encours de crédits distribués de 74 MMDH à fin juin 2018, en progression de 7% par rapport à fin juin 2017, ce qui témoigne de l’engagement permanent de la banque en faveur du développement économique et envers les agriculteurs, les agro-industriels et le monde rural.
A fin juin 2018, la banque a affiché un encours de 76 MMDH d'épargne mobilisée, soit une croissance de 6%, a relevé la même source, qui explique cette performance par la stratégie commerciale adoptée et qui est axée sur la collecte des comptes à vue non rémunérés qui se sont accrus de 10,2%, parallèlement à une baisse de 4 MMDH des dépôts à terme au cours des deux dernières années.
"Etant donné que la clientèle traditionnelle du CAM (les agriculteurs) est peu épargnante, l'optimisation des ressources clientèle réalisée au cours des deux dernières années est une performance notable", souligne la communication financière.
Elle indique également que le groupe a poursuivi son effort de provisionnement, atteignant ainsi un taux de couverture de 70%.
S'agissant des perspectives, le groupe entend poursuivre sa stratégie de développement en étendant son champ d'activité et en mettant l'accent sur l'élargissement de sa base clientèle pour atteindre, à échéance 2021, un objectif de 5 millions de comptes.
Parallèlement, la banque continuera à diversifier ses sources de PNB tout en privilégiant la sécurité des engagements, notamment ceux du marché.

Mardi 16 Octobre 2018

Lu 697 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021