LibéSPort




Zoom





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Portugal s'impose in extremis. La France s'inquiète pour Mbappé

Mercredi 19 Juin 2024

Le Portugal s'impose in extremis. La France s'inquiète pour Mbappé
Dernier favori à entrer en lice, le Portugal de Cristiano Ronaldo a battu in extremis la République tchèque mardi (2-1), alors que la France, autre ténor de cet Euro-2024, s'inquiète pour sa star Mbappé, blessé au nez lundi contre l'Autriche.
Ronaldo, qui dispute son sixième Euro, n'a pas marqué, mais il reste à 39 ans l'attaquant le plus dangereux de son équipe.

C'est pourtant son compatriote Francisco Conceiçao, entré comme Joker, qui a entrouvert aux siens les portes du Paradis des huitièmes de finale, en marquant en renard des surfaces à la 90e+2 minute (2-1) d'un match que les Portugais avaient pourtant largement dominé.
 
Les Tchèques avaient décidé d'opposer un bloc bas et compact aux hommes de Roberto Martinez, et ils ont failli réussir leur coup. Complètement contre le cours du jeu, le milieu du Slavia Prague Lukas Provod a surpris le gardien portugais d'un tir lointain parfaitement placé à mi-hauteur, pour l'ouverture du score (1-0, 62e).

Les Portugais n'ont cependant pas gambergé longtemps. Sur une nouvelle attaque placée, Nuno Mendes a remis de la tête un ballon vers le but. Le gardien Jindrich Stanek n'a pu que le repousser... sur le tibia de son défenseur Robin Hranac, qui a marqué contre son camp (1-1, 69e). Avant que Conceiçao ne sauve la patrie portugaise.

Le Portugal se retrouve deuxième de son groupe derrière la Turquie, qui s'est imposée 3-1 en fin d'après-midi à Dortmund contre la Géorgie, à l'issue d'un match d'une grande intensité, ouvert et terriblement disputé.

Avec un poteau et un dégagement turc sur la ligne dans le temps additionnel, alors que le score était encore de 2-1, les hommes de Willy Sagnol et de George Mikautadze, qui avait égalisé à 1-1, ont fait honneur à leur maillot pour leur première dans la compétition continentale. Les Turcs ont marqué leur troisième but à la 90e+7 minute, profitant du fait que le gardien géorgien avait déserté son but pour tenter d'égaliser sur corner.

Cette rencontre clôture une première journée de l'Euro où tous les favoris - Angleterre, Espagne, Allemagne et France -ont gagné. La seule vraie surprise est la défaite de la Belgique contre la Slovaquie lundi (1-0), même si les Diables rouges ne sont pas considérés comme des favoris cette fois-ci.
La France, bien que victorieuse de l'Autriche 1-0, se fait du souci après la fracture du nez de son capitaine Kylian Mbappé, aux conséquences incertaines.

Dans la soirée, la Fédération française de football (FFF) a temporisé sur un éventuel forfait de Mbappé pour le deuxième match de poule contre les Néerlandais, dans trois jours, se contentant de dire qu'il demeurait "incertain".

"Un nouveau point sera effectué demain (mercredi)", a poursuivi la FFF. L'attaquant français ne sera toutefois pas opéré après le choc, en fin de match lundi soir à Düsseldorf, avec le défenseur autrichien Kevin Danso, qui l'avait laissé le nez en sang et tuméfié.

La superstar ne semble pas lui en tenir rigueur, maniant même l'humour sur les réseaux sociaux, en demandant à ses 14 millions d'abonnés sur X: "Des idées de masques?", en référence à celui qu'il devra porter en cas de retour sur les terrains.

Dans l'autre dossier chaud de ce début d'Euro côté Bleus, après les prises de parole de Marcus Thuram et Kylian Mbappé sur les élections législatives et la menace d'une victoire de l'extrême droite, le président de la Fédération française Philippe Diallo a déclaré mardi: "Je garantis aux joueurs la liberté d'expression (...) Il ne m'appartient pas de brider les joueurs, ils ont incité à aller voter et c'est très bien".

Et le dirigeant d'ajouter: "Certains sont allés plus loin, je respecte ces prises de position. Je suis chef de fédération, pas de parti, je n'ai pas de consigne de vote à donner."
Les Bleus ont désormais rendez-vous vendredi avec les Pays-Bas, qui ont également gagné leur première rencontre dans le groupe D.

Programme

Jeudi
 (14h00) Slovénie - Serbie, groupe C, à Munich
 (17h00) Danemark - Angleterre, groupe C, à Francfort
 (20h00) Espagne - Italie, groupe B, à Gelsenkirchen.
 
 

Libé

Lu 273 fois

International